StopCovid : Pourquoi l’application fait débat ?

High Tech StopCovid : Pourquoi l'application fait débat ?

Afin de lutter contre la propagation du virus Covid-19 après le 11 mai, date à laquelle le déconfinement va bel et bien commencer, l’Etat propose le lancement d’un application mobile nommée StopCovid.

StopCovid c’est quoi ?

L’idée qui qous-tend le lancement de cet outil de contact tracking est de permettre à chacun de savoir s’il est susceptible d’avoir croisé des personnes atteintes du coronavirus, durant ses déplacements à l’extérieur. l’outil est d’autant plus crucial pour les pouvoirs publics que les français s’apprêtent de reprendre une vie quasi-normale.

Comment fonctionnerait l’application StopCovid ?

StopCovid a été imaginée pour être la plus simple possible à utiliser pour tout détenteur de smartphone. Son fonctionnement est le suivant :

  1. l’utilisateur télécharge l’application sur son smartphone comme n’importe quelle autre application,
  2. il active le Bluetooth de son smartphone,
  3. grâce au Bluetooth l’application enregistre les contacts que l’utilisateur a eus – à une certaine distance – avec les autres utilisateurs de l’application qu’il a croisés dans la rue ou dans les commerces…,
  4. si un utilisateur est atteint par le virus, il le signale via l’application,
  5. les utilisateurs qui ont été en contact avec le malade en sont informés via l’application.

Pourquoi StopCovid fait-elle débat ?

Alors qu’il était prévu que le lancement de StopCovid se ferait suite à un débat sans scrutin, une partie de l’aile gauche de la majorité et de l’opposition réclament que celui-ci soit soumis à un vote. Un débat était donc prévu à l’Assemblée Nationale ce mardi 28 avril et un autre au Sénat ce mercredi 29. Le débat a cependant été repoussé, Edouard Philippe annonçant qu’elle n’était pas encore prête à fonctionner et qu’il valait mieux, de ce fait, aborder le sujet et voter plus tard. Voici, en clair, ce qui peut faire débat au sujet de l’application de contact tracking :

  • le Bluetooth n’a pas été mis en place pour mesurer des distances mais pour relier entre eux des appareils, il risque donc de manquer de fiabilité
  • le nombre d’utilisateurs
    • ◦ il faudrait que 60% des français utilisent StopCovid pour que celle-ci ait une réelle utilité, selon les chercheurs
    • ◦ mais à ce jour 20% des français n’ont pas de smartphone, dont 44% des personnes âgées de plus de 70 ans – soit la population la plus réceptive au Covid-19
  • les personnes asymptomatiques qui, si elles sont porteuses du coronavirus, ne le savent pas et donc ne peuvent pas le communiquer via l’application
  • le Bluetooth est partiellement bloqué par iOS et Android

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici