S’implanter en Suisse : passez par une fiduciaire !

BusinessEntrepriseS'implanter en Suisse : passez par une fiduciaire !

Quand on n’habite pas en Suisse, pour pouvoir y établir une entreprise, il faut faire appel à un représentant fiscal comme une société fiduciaire. Elle vous aide dans vos nombreuses tâches, de la création de votre entreprise jusqu’à sa dissolution. Les réglementations fiscales diffèrent d’un pays à un autre, et comme il est compliqué de toujours tout savoir en ce qui concerne la législation fiscale et autres, il vaut mieux engager un professionnel pour la gestion de certaines tâches de votre filiale. Une société fiduciaire vous aide et vous conseille pour les démarches administratives relatives à la bonne implantation de votre entreprise en Suisse.

Quels sont les rôles de la société fiduciaire ?

Elle a pour mission de vous soutenir et de vous conseiller quant à la création et à la domiciliation de votre entreprise en Suisse. Dans la majorité des cas, vous pouvez faire appel à une société fiduciaire à Genève, par exemple, dès la conception de votre projet entrepreneurial ou lors de l’élaboration de votre projet d’extension. La société fiduciaire vous mettra en relation avec les représentants nécessaires, mais vous communiquera aussi les démarches obligatoires pour l’implantation de votre entreprise en Suisse. Elle accomplira les tâches et remplira les documents indispensables pour conférer de la légitimité à votre entreprise auprès des autorités compétentes.

En tant que représentant fiscal, la société fiduciaire se chargera de la fiscalité de l’entreprise : elle s’occupe de tout ce qui concerne le domaine fiscal qui pourrait toucher votre entreprise. Plus précisément, les déclarations fiscales et les déclarations des TVA seront de son ressort à partir du moment où vous l’engagez. De manière plus générale, vous pouvez lui confier la gestion de la fiscalité de votre entreprise, du décompte de votre TVA, du calcul de votre imposition basée sur le chiffre d’affaires réalisé au niveau international et des tâches relatives aux comptes et règlements des impositions.

La réglementation suisse est stricte à propos de l'implantation d'une entreprise étrangère sur son sol.

La société fiduciaire est aussi en charge de la comptabilité de votre entreprise et s’occupe de votre trésorerie, de la régularisation de vos comptes et de vos déclarations comptables. Elle saura vous conseiller sur les meilleurs placements à faire pour bien investir avec votre entreprise. Votre représentant fiscal et surtout local est le mieux placé pour cela, car il maîtrise la législation en Suisse et connaît la réalité du terrain. La société fiduciaire s’occupe de vous fournir les informations nécessaires pour faire face à des situations d’ordre local ou international.

Pour les Ressources Humaines de votre entreprise, la société fiduciaire a pour mission la gestion de votre personnel, la gestion de leurs salaires, l’obtention du permis de travail et l’établissement des contrats d’assurances obligatoires. Les formalités et les différentes démarches à accomplir seront à la charge de la société fiduciaire.

Enfin, la fiduciaire se voit mandatée pour la prise en charge des tâches administratives de votre entreprise : vous pouvez déléguer des opérations à caractère administratif à la société fiduciaire. Comme elle est établie localement, elle connaît les démarches qu’il faut entreprendre pour faire fonctionner à son maximum votre entreprise. Elle peut s’occuper de la domiciliation, de tout changement d’adresse, etc.

Pourquoi passer par une fiduciaire ?

Une entreprise qui se lance seule en Suisse serait surchargée de formalités, de tâches administratives et de services qu’il faut mettre en règle par rapport à la réglementation locale. Si vous décidez d’engager une société fiduciaire qui s’occupe de cela à votre place, vous pourrez consacrer votre temps à développer votre entreprise de manière durable et concrète. Vous n’aurez pas à vous soucier de la tenue de comptes ou encore des changements de la fiscalité locale. Vous utiliserez votre temps pour élargir vos partenariats ou encore élaborer de nouveaux produits et stratégies.

Surtout, vous obtiendrez des conseils spécialisés : les experts et professionnels suisses de la société fiduciaire sont à votre disposition. Comme la fiduciaire connaît vos dossiers de comptabilité, de fiscalité et juridique, elle sera la plus apte à vous conseiller sur les démarches à suivre pour optimiser votre organisation. Connaissant les lois locales, fédérales et nationales, elle vous donnera les informations nécessaires pour vous aider à prendre les bonnes décisions dans le cadre de l’évolution de vos activités. Sans informations sûres et à jour, vous ne pourrez pas développer votre entreprise correctement et vous risquez la sanction de la part des autorités. L’entreprise qui se lance seule est donc désavantagée par rapport à une entreprise qui s’accompagne d’entités sûres comme une société fiduciaire apte à la soutenir.

Grâce à la société fiduciaire, vous feriez des économies grâce à l’optimisation de la fiscalité. En effet, au tout début de la création de votre entreprise, elle vous conseillera une structure avantageuse qui répond à vos besoins. La législation suisse n’a aucun secret pour votre société fiduciaire : vous disposerez de véritables conseils pour réaliser des économies satisfaisantes, d’autant plus que la Suisse est un des pays les plus intéressants pour optimiser sa fiscalité.

Enfin, avec une société fiduciaire, des experts en comptabilité, en fiscalité et en ressources humaines se tiennent à votre service. Vous n’aurez pas à mandater à chaque fois des experts externes de différents domaines pour chaque problème. Contrairement à l’entreprise qui se lance seule, vous êtes préparé à faire face à toutes les situations possibles.

Vous pouvez trouver à Genève un large choix de sociétés fiduciaires renommées.

Comment choisir et engager une société fiduciaire compétente et satisfaisante ?

Vous êtes décidé à contacter une société fiduciaire pour vos activités en Suisse, mais sur quels critères pouvez-vous vous baser ? Beaucoup de sociétés fiduciaires sont établies en Suisse, un territoire très favorable à l’entrepreneuriat pourvu qu’on connaisse bien les lois locales.

Pour trouver la meilleure et la plus efficace, l’expérience est le premier critère qu’elle doit remplir. L’expérience prime sur tout car elle permet de faire face à de nombreuses situations. Deuxièmement, quels sont les services qu’elle propose ? Il faudra qu’elle possède un large panel d’experts parmi ses effectifs, afin de vous éviter des dépenses supplémentaires pour résoudre certains problèmes spécifiques, mais aussi pour vous conseiller selon les circonstances. Et troisièmement, référez-vous à la notoriété qu’elle possède. Si les clients sont déjà satisfaits de ses services, vous pourrez alors la mandater à votre tour pour votre entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici