Séries télévisées : plus de fiction que de science-fiction

Publié par Jerome le août 24, 2018 | Maj le août 24, 2018

Les séries futuristes sont-elles représentées de façon réaliste et leur technologie est-elle théoriquement plausible ? Voici une analyse de six histoires Les séries télévisées futuristes prennent de nombreuses libertés scientifiques à la recherche de divertissement. Voici une analyse basée sur les considérations d’experts consultés sur la technologie et la science par le site de Mashable :

Star Trek (1966 à aujourd’hui)

La franchise prend quelques libertés avec la physique théorique, comme la téléportation, et ajoute des éléments fantastiques, comme les torpilles qui terraforment les planètes. Voyager plus vite que la lumière et la transmission de la matière sont des technologies d’avenir.
Niveau de réalité future : bas.

Battlestar Galactica (2003-2009)

Leurs technologies quotidiennes ressemblent à celles de la Terre contemporaine. Les Cylons sont une intelligence artificielle organique qui est physiquement impossible à distinguer des humains. Seule la méthode instantanée de voyager plus vite que la lumière est vraiment hors de ce monde.
Niveau de réalité future : tout à fait probable.

Perdu dans l’espace (2018)

La plupart de la technologie de remake de Netflix est fondamentalement identique à la technologie actuelle ou est une extrapolation raisonnable. Les combinaisons spatiales sont plus élégantes et les véhicules sont plus maniables. Le complot de colonisation est tout à fait plausible. Cependant, la série est fixée en 2048, ce qui semble trop tôt.
Niveau de réalité future : tout à fait probable.

Doctor Who (1963-2018)

La série anglaise a toujours joué très librement avec la science et la technologie. Le protagoniste voyage dans une machine à voyager dans le temps grâce à une technologie extraterrestre avancée. Le programme a offert de multiples avenirs pour notre planète avec des plastiques conscients, le clonage instantané et des dispositifs d’élimination du vieillissement.
Niveau de réalité future : très bas.

Babylon 5 (1993-1998)

La technologie n’est pas très avancée. Bien que les navires génèrent une gravité artificielle, les voyages dans l’hyperespace et ses télépathes sont fous. Comme Star Trek, le 23e siècle est trop tôt pour que la Terre forme une communauté galactique.
Niveau de réalité future : bas (mais un peu mieux que Star Trek).

Firefly  (2002)

Pas d’extraterrestres, pas de magie. Il y a une combinaison de technologie moderne et rétro. Il existe un système stellaire unique colonisé par l’homme au 26ème siècle, encore lointain. Avec la technologie d’aujourd’hui, les engins spatiaux pourraient faire le voyage vers un autre système stellaire dans un siècle ou deux.
Niveau de réalité future : tout à fait probable.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *