Samsung a dit que la pile de la Note 9 est la plus sûre.

Publié par Jerome le août 25, 2018 | Maj le août 25, 2018

Le président de Samsung a assuré qu’il n’y aura pas d’autre Note 7. Depuis que la batterie de la Galaxy Note 7 a fait exploser certains smartphones, Samsung a pris un soin particulier dans la création de ses prochains appareils. À l’époque, il a dit que le problème était une mauvaise conception à l’intérieur de l’appareil et l’échec des tests pour le détecter.

La batterie du SAmsung Galaxy Note 9

Des années plus tard, le Galaxy Note 9 entre dans le classement des appareils mobiles avec la meilleure batterie grâce à son impressionnant 4000 mAh. Et à cause du contexte, le président de Samsung s’est présenté et a dit que c’est un smartphone sécurisé.

Cela signifiait alerter les fabricants, qui cherchent toujours à offrir des téléphones portables qui resteront allumés plus longtemps en intégrant de plus en plus de mAh. N’oublions pas que les batteries lithium-ion actuelles sont extrêmement inflammables en raison de l’électrolyte liquide organique qui remplit les cellules.

Après la mauvaise expérience, Samsung a créé le contrôle de sécurité en huit points pour leurs batteries de téléphone portable. Cela a assuré la sécurité des téléphones suivants et a permis à l’entreprise de créer des composants avec plus d’autonomie pour les intégrer dans leurs smartphones. Le 4000 mAh de la Note 9 en est la preuve : le téléphone portable nécessaire pour se démarquer du reste et mériter l’évolution par rapport au modèle précédent.

Dj Koh, président de la division mobile de Samsung, a parlé aux journalistes des avantages de la Note 9, et s’attend à des ventes supérieures à celles de la Note 8 de Samsung Galaxy. Sa citation spécifique était : ” La batterie de la Galaxy Note 9 est plus sûre que jamais. Les utilisateurs n’ont plus à se soucier des piles.

Tout comme les caméras du nouveau Galaxy Note 9

Samsung tient tête à ses rivaux avec son nouveau portable.

Certaines des caractéristiques de la Note 9 suivent le même chemin que les modèles précédents, en particulier le Galaxy S9 et S9+ présenté à la CMM cette année.

Comme pour la partie photographique, la double caméra arrière est associée à deux capteurs avec une résolution de 12 Mpx, f/1,5-2,4 et f/2,4 OIS. L’une des caméras a un diaphragme à ouverture variable qui varie de f/1,5 à f/2,4, et l’autre a une valeur d’ouverture fixe de f/2,4 optique.

L’important, c’est que les deux caméras ont une stabilisation optique. Cela permet à la caméra de compenser les petits mouvements et les vibrations pour que l’image reste stable.

Une autre caractéristique des caméras est que l’ouverture variable permet un contrôle encore plus précis de la précision de la lumière et de la façon dont elle touche la surface du capteur. En fait, le diaphragme se comporte comme la pupille de nos yeux, de sorte qu’il peut se fermer lorsque la lumière ambiante est intense, et s’ouvrir au maximum lorsqu’elle est rare.

Cet élément nous donne la possibilité de contrôler plus précisément un paramètre qui est également très important d’un point de vue créatif : la profondeur de champ. Par conséquent, lorsque le diaphragme est très fermé, moins de lumière sera reçue mais la profondeur de champ augmentera. D’autre part, si nous l’ouvrons, nous obtiendrons plus de lumière mais nous perdrons la profondeur de champ, de sorte que la zone focalisée de l’image sera réduite.

D’autre part, la façon dont la seconde caméra contribue à améliorer la qualité de l’image lorsque nous utilisons le zoom n’est autre qu’en fournissant les informations supplémentaires collectées par son capteur. La stabilisation optique des deux caméras arrière est également très importante dans ce contexte et peut également faire une différence lors de la prise de vue d’objets en mouvement à la main.

Enfin, sa caméra avant suit la même ligne continue que les caméras arrière. En fait, son matériel est essentiellement identique à celui des caméras frontales des Galaxy S9 et S9+. Son capteur a une résolution de 8 mégapixels, une valeur équilibrée qui en principe fonctionne bien avec le selfis, sa valeur d’ouverture est f/1,7, donc il devrait nous offrir un flou de fond de bonne qualité, et a une mise au point automatique. En principe, on peut s’attendre à ce que leurs performances soient pratiquement identiques à celles des caméras frontales Galaxy S9 et S9+.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *