Il n’est pas facile de gérer les transports dans les grandes villes. Ceci peut être encore plus compliquée quand des petits appareils pour se déplacer comme les trottinettes électriques entrent en jeu. Dans le but d’encadrer ces ‘’véhicules’’ d’une nouvelle génération, le législateur a pris des mesures.

Quelles sont les raisons qui pourraient vous pousser à opter pour une trottinette électrique ?

Le fait de rouler avec une trottinette électrique a un tas d’avantages. Le premier, c’est qu’il s’agit d’un moyen de locomotion pratique, sain, écologique et de surcroît économique. En fait, pour vous déplacer avec vous n’aurez besoin que d’une charge électrique.

Cette dernière ne coûte que quelques centimes, de plus le coût de ce matériel à l’achat est vraiment abordable. Il faut aussi dire que l’électricité pollue beaucoup moins que les hydrocarbures traditionnels. En roulant en trottinette électrique vous participer donc à la préservation de la planète.

Ce qui est également intéressant ici, c’est la grande praticabilité de cet équipement. En effet, vous n’aurez pas à gérer des bouchons, des sens interdits. De même, il ne sera plus question de passer des heures à rechercher un parking. Il faut donc comprendre qu’avec la trottinette électrique, c’est la ponctualité assurée 24h/ 24, 7 jours sur 7.

La trottinette électrique offre une certaine liberté, qu’aucun n’autre moyen ne peut assurer. En effet, vous serez capable de faire tous les gestes imaginables sans vous soucier des restrictions physiques qu’imposent un habitacle ou une moto.

De plus, l’équipement est très peu encombrant. Vous pouvez donc vous s’en servir pour aller sur votre lieu de travail et le garder là-bas. Ceci vous évitera de payer des alarmes ou de vous inquiéter que votre engin soit volé. Il est également important de préciser qu’on peut le garder avec soi dans les transports en commun.

Pourquoi le législateur veut alors interdire la trottinette électrique sur les trottoirs ?

La réponse est très simple, pour éviter un certain désordre. Car au prime abord, les trottoirs sont prévus pour les piétons et non pour ceux qui se déplacent avec un moyen de transport. C’est donc dans le but d’encadrer ces nouveaux moyens de dernière génération.

Pour se faire, il est mis en préparation un projet de loi qui va interdire aux engins disposant d’une certaine vitesse de passer sur les trottoirs. En effet tous les moyens de transport dont la vitesse excède 50 km/h sont contraints de prendre sur des pistes cyclables.

Une amende en cas d’exés de vitesse

De plus, il est formellement interdit aux engins dont la vitesse dépasse 25 km/h de passer sur les trottoirs. Toutefois, si le maire de la ville dans laquelle vous résidez accepte, vous pouvez rouler sur les trottoirs avec votre trottinette électrique.

Cette règle est déjà par exemple en vigueur à Paris. De manière concrète, si vous rouler en trottinette électrique sur les trottoirs, vous payerez une amende de 135 euros. Il faut dire également que dans ce nouveau projet de loi, la trottinette électrique est désormais autorisée uniquement aux personnes ayant plus de 8 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici