Les restes défigurés et démembrés de Khashoggi sont retrouvés, selon Sky News

Publié par Jerome le octobre 23, 2018 | Maj le octobre 23, 2018
Les restes de  Jamal Khashoggi , qui a disparu le 2 octobre, ont été retrouvés à Istanbul, selon Sky News. Le corps serait démembré et défiguré, dit la même source. Le corps aurait été retrouvé dans le jardin du consul saoudien, qui est retourné à Riyad il y a quelques jours, lorsque le scandale a empiré.

Les restes du journalistes découverts

Selon CNN Turk, l’équipe de recherche a trouvé deux valises et deux biens qui auraient appartenu au journaliste Khashoggi lors de la recherche d’une voiture au consulat saoudien à Istanbul. L’apparition du cadavre de Khashoggi survient après que le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan , soit apparu ce mardi pour dénoncer que le journaliste avait été sauvagement assassiné. La découverte de son corps, si elle est confirmée, aggraverait encore la grave crise ouverte par cet événement , dont les investigations désignent le prince héritier d’Arabie Saoudite comme le dernier responsable, Mohamed bin Salman . Plusieurs proches de ce membre de la royauté saoudienne, selon la pratique en vigueur dans le pays, auraient été impliqués dans la mort du journaliste, selon des informations qui ont été révélées ces dernières semaines. Les détails horribles du meurtre de Khashoggi ont été révélés ces jours-ci. La semaine dernière, David Alandete a expliqué dans ABC que les services de renseignements turcs ont des enregistrements de l’heure de sa mort. Vous y entendez comment Al Tubaigy , médecin légiste en chef des services de sécurité saoudiens et impliqué dans le crime, demande à ses autres compagnons d’écouter de la musique pour découper le corps. Le même jour, Mishal Saad Albostani , un autre des personnes accusées d’avoir participé à ce terrible événement, est décédé dans un accident de la circulation apparent à Riyadh.

Khashoggi, qui a quitté l’Arabie saoudite en 2017, était un journaliste critique de Riad qui écrit dans The Washington Post. La semaine dernière, le journal a publié sa dernière chronique, appelant à la liberté d’expression au Moyen-Orient.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *