Quitter un CDI pour une activité indépendante : nos conseils

Business Entreprise Quitter un CDI pour une activité indépendante : nos conseils

Cela fait maintenant plusieurs mois que vous pensez à quitter le marché de l’emploi pour vous lancer dans une nouvelle aventure : celle de l’entrepreneuriat. Après mûre réflexion, vous êtes enfin décidé à sauter le pas. Vous avez l’idée, vous êtes motivé. Plus rien ne vous retient donc dans le cocon du salariat. Choisir de créer une entreprise ou de réaliser une activité en freelance est une décision très louable. Cependant, il est important de se préparer correctement pour éviter d’aboutir à un résultat décevant. Afin de vous aider dans votre projet, nous avons concocté un petit guide qui vous aidera à mieux gérer cette phase de transition.

Profitez des dispositifs transitoires : portage salarial, congé

Même si vous avez envie de quitter votre CDI et de vous mettre à votre propre compte, vous devez y aller pas à pas pour éviter de vous retrouver dans une situation inconfortable. Nous vous conseillons de profiter des dispositifs transitoires qui vous permettent de rester salarié et d’entreprendre avant de rompre définitivement votre contrat.

Le portage salarial est le statut freelance qui vous propose la plus grande simplicité, de la sécurité et un accompagnement rigoureux. Au besoin, avant de vous déclarer travailleur indépendant, faites une simulation de portage salarial pour mieux comprendre ce que ce statut vous apportera.

Par ailleurs, il est aussi possible de demander un congé pour création d’entreprises. Au cours de cette période, votre contrat de travail est suspendu pendant un an maximum. À la fin du congé, vous avez la possibilité de rompre votre CDI si vous êtes sûr de vous ou de réintégrer l’entreprise en conservant votre poste et le salaire équivalent.

Il est également possible d’opter pour un passage à temps partiel. Le principe est le même que celui du congé de création. Mais dans ce cas, il s’agit uniquement d’une baisse temporaire de vos horaires de travail. À l’issue de la période de trêve accordée (1 an au maximum), vous pouvez choisir de quitter définitivement la société ou de reprendre pleinement vos fonctions.

portage salarial

Ce que vous gagnez en optant pour le portage salarial

Le portage salarial vous permet de rester salarié et d’être autonome simultanément. Réaliser une transition vers ce mode de travail est donc très facile puisque vous bénéficiez du statut de salarié auprès de l’entreprise de portage salarial tout en étant libre de gérer votre activité comme vous le voulez, et ce, sans passer par des démarches de changement de statut.

La société de portage salarial se charge de mener toutes les tâches administratives nécessaires et vous rémunère tous les mois dès que vous commencez votre première mission en tant qu’indépendant. De plus, si le besoin se fait sentir, vous pouvez également recevoir une formation afin de trouver plus de missions. Avec ce statut, vous conservez tous les avantages sociaux du salariat et profitez d’un tremplin pour essayer votre activité indépendante avant de monter votre propre affaire par la suite.

Prenez le temps de préparer vos services et vos tarifs

Si vous êtes complètement certain(e) de votre plan, définissez correctement les services que vous comptez offrir à vos clients et les prix auxquels vous comptez vous faire payer. De fait, prenez en compte toutes les dépenses que vous effectuerez pour offrir cette prestation et analysez les tarifs du marché afin de ne pas proposer des montants qui vous mettront hors jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici