Qu’est-ce que la loi Pinel ? Notre guide

Publié par Jerome le mars 31, 2019 | Maj le avril 2, 2019

Investir reste le moyen le plus sur et le plus fiable pour préparer un avenir fiable. Cependant le secteur immobilier est l’un des plus rentables qui soit. Que vous soyez ancien ou nouveau propriétaire, vous avez surement déjà entendu parler de ce dernier. Cet article reviendra sur tous les détails qui concernent cette loi.

La loi Pinel et le changement

Dispositif de défiscalisation dans le secteur immobilier, la loi Pinel a été crée en 2014. Cette dernier favorise les acheteurs  de logement neuf. En louant ces logements, ils pourront bénéficier  d’une réduction d’impôt. La loi de Pinel a été reconduite depuis 2018 pour 4 ans. Son titre n’a pas changé et il est aligné sur les dispositions déjà applicables. Les conditions liées aux investissements restent inchangés. Seules certaines exigences relatives à la candidature et à l’éligibilité liées aux zones de Pinel ont progresses.

Les buts du gouvernement en 2018

Le premier objectif était de redéfinir les mesures dans les zones où la demande excède l’offre de biens disponibles. Pour rappel, la loi Pinel 2018 permet à tous les investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du prix de l’immobilier. Ce dernier s’applique pour un investissement réalisé sur 12 ans dans un programme de construction neuve éligible. Les domaines d’application de la loi de Pinel 2018 seront redéfinis les 4 prochaines années sur les domaines a, a bis et b1. Les zones b2 et c, éligibles à la loi Pinel jusqu’en 2017, devraient abandonner les mesures à partir de 2018.

Les avantages de la loi Pinel

  • Réduction d’impôt élevée : les allégements fiscaux prévus par la loi Pinel sont conservés en 2018. La durée de la location est conditionnée avec les avantages suivants : Pour 12 ans de location, vous bénéficiez de 21 % sur le prix d’investissement, pour 9 ans de location, vous bénéficiez de 18 % sur le prix d’investissement et en ce qui concerne 6 ans de location, vous bénéficiez de 12% sur le prix d’investissement.
  • Réduction d’impôt allant jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans
  • La possibilité de louer à ses ancêtres et descendant
  • La possibilité de conserver les avantages du système en investissant par l’intermédiaire d’une fiducie de placement immobilier (fpi)
  • Les coûts et l’entretien sont réduits car les appartements sont achetés neufs avec
  • L’obligation de se conformer aux normes bbc ou rt2012.
  • La possibilité d’investir dans des logements de toutes tailles sur des marchés où la demande de logements locatifs est forte (espaces restreints).
  • Location à des parents : une des nouveautés de la loi Pinel par rapport à la loi de l’ancien duflot est d’avoir la possibilité de louer votre bien à des proches. Ainsi, les personnes liées peuvent acheter un logement neuf grâce aux mesures prises par Pinel et accueillir leurs enfants tout en tirant le meilleur parti des avantages fiscaux accordés par la loi.

Les grandes nouveautés de la loi Pinel sont :

  • L’établissement d’un taux d’imposition uniforme sur les revenus de l’épargne et des plus-values ​​sur titres
  • L’allégement fiscal sur la «taxe d’habitation»
  • La création de «l’impôt sur la fortune immobilière» au lieu de «l’impôt de solidarité sur la fortune»
  • Réductions d’impôt et crédits d’impôt
  • Le prêt à taux zéro est prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Ce prêt est soumis à une condition de ressources.
  • Le taux de réduction d’impôt pour la souscription au capital de pme passe de 18 à 25% depuis 2018.
  • Un crédit d’impôt est accordé aux personnes handicapées pour leurs dépenses d’installation d’équipements spéciaux pour les personnes handicapées.

Contribution sociale généralisée (csg)

La csg augmente de 1,7 point, cette augmentation concerne tous les revenus et est déductible du revenu global. Une réduction des cotisations de sécurité sociale a été mise en place pour compenser cette augmentation.

Autres revenus

Taux unique forfaitaire sur le revenu d’épargne :

  • Un prélèvement forfaitaire de 30% est maintenant applicable aux revenus suivants :c.m «revenus de capitaux mobiliers» (intérêts et revenus de valeurs mobilières), produits de contrat d’assurance-vie, plus-values ​​sur titres.
  • Les dividendes et autres produits de placement à revenu fixe sont maintenant soumis à un prélèvement de 30%. Cette retenue à la source est déductible de la taxe due au même taux.
  • Les revenus générés par les livrets a et les comptes similaires restent exemptés de toutes taxes.
  • Les contribuables peuvent opter pour une taxation progressive. Cette option est intéressante pour les personnes à faible impôt sur le revenu.
  • Les plus-values ​​(cessions de parts sociales) sont imposées au taux de 30% sans déduction. Toutefois, l’abattement de 50% pendant la période de détention des titres et les rabais majorés peuvent être déduits sous certaines conditions prévues par la loi.
  • La déduction standard de 500 000 euros pour les dirigeants partant à la retraite reste applicable jusqu’en 2022.

Les Bénéfices agricoles

  • Les revenus divers peuvent être rattachés aux revenus agricoles s’ils ne dépassent pas 50% des revenus de l’activité agricole et 100 000 euros.
  • Le crédit d’impôt pour l’agriculture biologique est porté à 3 500 euros.
  • Réduction des plus-values ​​sur la vente de terrains à bâtir:les plus-values ​​sur la vente de terrains à bâtir entre sont soumises à une réduction de 70% si deux conditions sont remplies :le terrain est situé dans une commune classée par ordre des ministres du logement et du budget et le cessionnaire s’engage à construire des locaux d’habitation dans un délai de 4 ans.
  • Le taux de réduction passe à 85% si le cessionnaire s’engage à construire un logement social couvrant au moins 50% de la surface habitable.

Taxes locales

Une partie des contribuables bénéficiera d’une réduction sur la taxe d’habitation de la résidence principale. Cette réduction s’applique aux personnes dont le revenu de l’année précédente ne dépasse pas 27 000 euros pour la première partie du quotient familial. Ce montant est augmenté de 8 000 euros pour les deux demi-actions suivantes et de 6 000 euros pour chaque demi-action supplémentaire. La réduction totale est de : 30 % en 2018, 65% en 2019 et 100 % à partir de 2020. Les contribuables dont le revenu est légèrement supérieur mais ne dépasse pas 28 000  euros pour la première partie du quotient familial ont droit à un allègement moindre.

En conclusion, comment fonctionne la loi Pinel ?

Vous investissez dans un logement neuf respectueux des normes environnementales pour un montant de 300 000 euros maximum. Vous le louez au prix légal dans la région où se trouve votre acquisition, avec un engagement minimum de 6 ans. Vous avez droit à une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du montant de votre investissement immobilier, ce qui équivaut à 63 000 euros. La réduction d’impôt est étalée sur la durée de l’opération, mais l’application de cette réduction est effectuée proportionnellement au prix du logement acheté et son montant est calculé en fonction de la durée de location du bien.

Notons que la loi de Pinel comprend d’autres mesures secondaires pour des catégories spécifiques de contribuables. Ces derniers sont applicables aux investisseurs et propriétaires de logement. La loi Pinel dispose de plusieurs avantages qui profiteront forcément à tous propriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *