LifestyleQue faire d'une voiture qui ne roule plus ?

Que faire d’une voiture qui ne roule plus ?

Une voiture peut finir hors d’usage après un accident grave ou plusieurs années d’usage intensif. Dans les deux cas, la réparation est parfois plus onéreuse que l’achat d’un nouveau modèle. Vous vous retrouvez ainsi avec un véhicule irréparable et inutilisable. Heureusement, vous disposez désormais de plusieurs solutions pour gérer cette situation. Vous devez seulement trouver les professionnels adaptés. 

Ma voiture ne roule plus : puis-je la vendre ?

Depuis 2009, il est interdit de procéder à la vente entre particuliers d’une voiture qui ne roule plus. Ce type de véhicule peut néanmoins être vendu à des professionnels de l’automobile (casse, épaviste, ferrailleur, sites spécialisés…). De plus, les acteurs du secteur proposent diverses formules pour racheter une voiture non roulante. Votre situation dictera toutefois l’interlocuteur à privilégier et les modalités de l’opération.

Dans les détails, une voiture hors d’usage (VHU) ne peut plus obtenir un certificat d’immatriculation. En effet, la mention « véhicule non roulant » n’est plus autorisée sur une carte grise. Ce document est pourtant incontournable sur une transaction entre particuliers. De même, cette mention ne peut plus être inscrite sur le PV du contrôle technique, une autre démarche indispensable. 

Autrement dit, vous pouvez uniquement vendre votre VHU aux acteurs autorisés par la réglementation. Vous avez notamment le choix entre :

  • Un acheteur professionnel (concessionnaire, garage, plateforme Internet…) ;
  • Un spécialiste du recyclage ou de la destruction (centre VHU agréé, ferrailleur, démolisseur, centre de regroupement…) ;
  • Une société d’assurance qui rachète des voitures en panne pour aider une casse auto partenaire et participer à l’économie circulaire.
Lire la suite  Site de rencontre : les choses à faire et à ne pas faire

Attention ! Les centres VHU (casses auto) n’acceptent que les véhicules disposant encore de leurs pièces essentielles (bloc moteur, propulseur, pot catalytique, etc.). De plus, le véhicule ne doit pas être équipé d’éléments non homologués ou contenir des déchets. 

Ma voiture ne roule plus : puis-je la vendre ? Pin
Editorial credit: Alan Budman / Shutterstock.com

Quelles démarches effectuer pour un véhicule non roulant ?

Vous devez avant tout remplir un certificat de cession pour vendre une voiture qui ne roule plus. Ce document est obligatoire, indépendamment du professionnel et du devenir du véhicule (restauration, désassemblage, broyage, recyclage…). Il doit être rempli en 2 exemplaires, pour vous et l’acheteur. Ce papier mentionne l’identité des deux parties et l’essentiel sur le véhicule (modèle, kilométrage, immatriculation…).

Le certificat de cession doit être accompagné d’un certificat de non-gage de moins de 15 jours. Vous pouvez demander ce certificat de situation administrative en ligne sur des sites publics comme Histovec. Après la transaction, vous devrez barrer et signer la carte grise en indiquant la date ainsi que l’heure de la cession. Il faudra ensuite envoyer ces justificatifs au service d’immatriculation pour déclarer la vente. 

En cas de cession à une casse auto, vous pouvez remplacer la carte grise par une déclaration de perte ou de vol. Il est aussi possible d’utiliser une décision de retrait de certificat d’immatriculation venant des forces de l’ordre. Cette immobilisation résulte généralement d’un accident de la route grave. Dans ce cas, votre voiture n’est plus autorisée à circuler sur tout le territoire français. 

Lire la suite  Test psychotechnique pour permis : ce qu'il faut savoir

Combien pouvez-vous espérer ?

Le prix de rachat dépend essentiellement du professionnel approché et de l’état de la voiture qui ne roule plus. Il peut aller entre 50 euros et 500 euros en moyenne. En général, les professionnels utilisent différents qualificatifs pour classer et estimer ce type de véhicule. Les gains potentiels varieront ainsi suivant les résultats de cette analyse. Dans ce domaine, vous pouvez notamment vendre un :

  • Véhicule hors d’usage (VHU) ou voiture-épave ;
  • Véhicule techniquement non réparable (TNR) ;
  • Véhicule économiquement irréparable (VEI)…
Combien pouvez-vous espérer ? Pin
Source : shutterstock.com

Ce dernier cas est souvent le plus intéressant pour le propriétaire d’une voiture non roulante. En effet, vous n’avez pas les moyens de réparer les différents éléments nécessaires au fonctionnement du véhicule. Les autres composants ne sont pas pour autant irrécupérables. De ce fait, vous pourrez négocier des prix avantageux avec une vente pour pièces auprès de garages et autres centres auto. 

Les sites spécialisés représentent également une alternative favorable aux vendeurs. Ils collaborent le plus souvent avec un réseau de professionnels incluant des centres VHU, des ferrailleurs, des recycleurs de plastique, etc. De ce fait, votre véhicule sera évalué au meilleur prix en fonction de ses principaux atouts. Il peut s’agir des pièces, des métaux, des équipements, etc. Suivant cette logique, il vaut mieux privilégier le rachat au poids pour les voitures anciennes ou lourdes.

A lire

Mohair, mérinos, alpaga… Quelle laine pour vous tricoter un pull ?

Lorsque vous vous lancez dans le tricot, la sélection...

Livraison repas HelloFresh : Des saveurs fraîches livrées à votre porte

Vous êtes à la recherche d'une solution pratique pour...

Comment préparer un divorce à l’amiable : Étapes et conseils

Dans l'océan des défis de la vie, le divorce...

Les meilleures blagues drôles à raconter à vos collègues

L'humour est l'un des leviers les plus simples et...

Pourquoi se lancer dans la culture de sorgho ?

Connue aujourd'hui comme étant la 5è céréale la plus...
Partages