Propriété intellectuelle : le prince héritier saoudien lance une stratégie nationale

Jeudi 22 décembre 2022, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS), a déployé la Stratégie nationale de la propriété intellectuelle. Cette dernière, inscrite dans le Plan Vision 2030, ambitionne de faire de l’Arabie saoudite un acteur de référence en matière de propriété intellectuelle.

Lancé en 2016 par Mohammed ben Salmane, le plan Vision 2030 vise à assurer la transition de l’Arabie saoudite vers un nouveau modèle de développement économique plus libéral, plus ouvert sur le monde, créateur d’emplois et de richesses.

Une stratégie globale de diversification de l’économie saoudienne

Une stratégie de diversification qui passe notamment par la propriété intellectuelle (PI). C’est la raison pour laquelle MBS, prince héritier, Premier ministre et président du Conseil des affaires économiques et de développement, a lancé jeudi 22 décembre dernier la Stratégie nationale de la propriété intellectuelle (NIPST).

Le concept : construire un écosystème de propriété intellectuelle soutenant l’innovation et l’économie nationale en se basant sur la créativité. La NIPST vise également à développer une chaîne de valeur de la propriété intellectuelle afin de stimuler la compétitivité liée à l’innovation et à la créativité. Il s’agit, in fine, de positionner l’Arabie saoudite comme chef de file en matière de propriété intellectuelle au cours des cinq prochaines années.

Lire la suite  5 montres intemporelles pour homme

« Nous avons des esprits et des énergies passionnés par l’innovation et la créativité, et en leur permettant de s’exprimer, le Royaume d’Arabie saoudite deviendra un environnement dynamique pour une économie de la connaissance basée sur un écosystème intégré de propriété intellectuelle qui développe des technologies et des industries innovantes, et contribue à la croissance des entreprises. […] La NIPST permettra de stimuler davantage l’investissement, de créer des emplois de qualité et de sensibiliser aux droits des créateurs et des innovateurs », a précisé Mohammed ben Salmane.

L’Autorité saoudienne de la propriété intellectuelle a pour objectif de réglementer, de protéger et d’améliorer le domaine de la propriété intellectuelle dans le royaume afin de devenir un leader dans ce domaine et de contribuer à l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale. En outre, l’Autorité saoudienne de la propriété intellectuelle a pour objectif de créer un organisme intégré pour la propriété intellectuelle, de niveau mondial, et un centre majeur pour la propriété intellectuelle dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) d’ici 2030.

Une stratégie globale de diversification de l’économie saoudienne Pin
Source : shutterstock.com

Une implication de l’ensemble des services de l’État et un meilleur climat des affaires

Quatre piliers fondamentaux permettront à cette stratégie d’assurer croissance, innovation et créativité : la création de la propriété intellectuelle (basée sur les « esprits créatifs saoudien et les jeunes talents innovants »), son administration (visant à améliorer la valeur de la propriété intellectuelle via un système d’enregistrement rapide et de haute qualité), sa commercialisation (cherchant à stimuler la compétitivité des produits basés sur la propriété intellectuelle) et enfin sa protection (visant à respecter les droits de propriété intellectuelle et à renforcer la valeur de la protection des droits de création).

Lire la suite  La consommation d'énergie des Français : quelles habitudes prendre pour l'environnement ?

Toutes les parties prenantes nationales sont appelées à coopérer pour atteindre les objectifs du NIPST, et permettre à l’Arabie saoudite de créer des actifs de propriété intellectuelle ayant une valeur économique et sociale.

Désormais, les investisseurs internationaux en Arabie saoudite peuvent s’assurer que leur propriété intellectuelle est protégée et chercher à faire appliquer la loi dans les domaines qui leur importent le plus, comme la protection des brevets et la contrefaçon des marques. Une stratégie qui semble porter ses fruits, alors que l’Arabie saoudite est devenue la troisième destination d’investissement pour les entreprises françaises. La France est désormais le deuxième investisseur étranger en Arabie saoudite.

En soutenant l’autonomisation des innovateurs dans différents domaines, l’Arabie saoudite s’affirme comme étant un pays ambitieux. La NIPST permettra aussi au royaume d’avoir une économie diversifiée et prospère qui attirera les chercheurs, entrepreneurs et innovateurs du monde entier.

[yuzo id="61526"]
Partages