Première condamnation en France d’un homme pour délits sexistes

Publié par Jerome le octobre 6, 2018 | Maj le octobre 6, 2018

Un homme de 30 ans puni de plusieurs mois de prison et d’une amende de 300 euros pour délits sexistes a été le premier condamné en France en vertu de la loi adoptée il y a deux mois contre la violence masculine.

“Première condamnation pour délits sexistes ! Bravo pour la réaction du conducteur et la mise en œuvre de la sanction”, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité entre les hommes et les femmes, a célébré aujourd’hui sur le réseau social Twitter.

Selon la presse locale, le condamné a réprimandé une jeune fille de 21 ans alors qu’elle se trouvait dans un bus vendredi dernier dans l’Essonne, en banlieue parisienne, ” dans un état d’ivresse remarquable “.

L’homme a giflé les fesses de la femme, puis l’a traitée de “pute” et lui a dit qu’elle avait de “gros seins”.

C’est alors qu’elle a demandé de l’aide au chauffeur d’autobus, qui à son tour a appelé la police.

Le jeune homme, condamné à payer 300 euros pour des délits sexistes, a également été condamné à neuf mois d’emprisonnement, dont six mois d’exemption d’exécution, pour avoir agressé la femme et le conducteur, un crime déjà prévu dans la réglementation précédente. Le projet de loi contre la violence masculine, qui prévoyait pour la première fois une amende économique pour ceux qui font des commentaires sexistes, a été approuvé le 1er août dernier par le Parlement français.

Cette norme répondait au mouvement de dénonciations d’abus sexuels #MeToo et aux situations récurrentes de harcèlement verbal de rue dans certains quartiers de Paris.

Tout comportement ou propos “à caractère sexuel ou sexiste” portant atteinte à la dignité de la femme et “dégradant ou humiliant ou créant une situation d’intimidation hostile ou offensante” est passible d’une amende maximale de 750 euros (ou jusqu’à 3 000 en cas de récidive).

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *