Power Rangers – Classement des Red Rangers

Publié par emma le septembre 9, 2018 | Maj le octobre 6, 2018

Le Red Ranger dans Power Rangers est généralement le leader de l’équipe, celui qui se concentre le plus sur l’équipe, et obtient même un épisode “Doubting Red Ranger” près du début de la saison ! Aujourd’hui, en l’honneur du 25e anniversaire des Power Rangers, nous classons tous les Red Rangers.

Oui, même les obscurs.

Nous ne laissons aucune pierre non retournée ici à Den of Geek. Si vous n’avez pas entendu parler de certains de ces rangers, il est clair que vous n’avez pas fait des beuveries en regardant plus de 800 épisodes.

  1. Nick Russell (Firass Dirani)

Power Rangers Mystic Force Mystique

Nick est le pire. Mystic Force était carrément concentré sur lui et sa stupide couverture rouge. Il n’avait pas d’autres qualités que le vélo au visage. Il s’est tourné vers le mal dans le final sans raison perceptible !

Il était prêt à abandonner face à l’adversité, toute son équipe a dû le rallier pour continuer. Quel genre de leader est-il ?

Il est aussi parti au coucher du soleil avec sa mère et son père à moto. Parce que tu sais ce qui est génial quand tu es ado ? Partir sur une super cool randonnée à vélo avec maman et papa ! Pas étonnant que Madison ait renoncé à te persuader.

  1. Justin (Patrick Wolf)

Zedd’s Dark Rangers

Regarde ce costume. Est-ce que ça ressemble à quelqu’un qui ne devrait pas être au bas de la liste ?

Ce type n’a pas de caractère. Il est là pour être le méchant Jason pendant “Green No More”. Oh, et c’est amusant, il y avait un autre Dark Ranger dans la ligne Marvel Comics Power Rangers nommé Farai Jukwa qui, à travers une ligne de raisonnement beaucoup trop compliquée, est de savoir comment Jason a récupéré son morpher pendant “Forever Red”. Plus vous connaissez les fans de relations publiques ! (Note : Il s’agit d’une conjecture donnée par l’auteur de l’épisode, mais pourquoi pas.

  1. Aurico (David Bacon)

Mighty Morphin Alien Rangers

La plupart des Alien Rangers sont victimes d’avoir trop peu de temps d’écran et ce qu’ils ont eu a été partagé avec les gardes quand ils ont été transformés en enfants. Même se montrer en “Forever Red” ne lui donnait rien à faire. Aurico n’était même pas le chef de son équipe….c’était Delphine, la Ranger Alien Blanc.

Il s’est souvenu uniquement parce qu’il était rouge.

  1. Brody (Will Shewfelt)

Power Rangers Ninja Steel

Sur papier, Brody est un personnage fascinant. Kidnappé comme un enfant et forcé de travailler comme esclave sur un vaisseau spatial étranger pendant dix ans avant de s’échapper. Le mec a une histoire de tueur qui pourrait mener à toutes sortes d’épisodes étonnants.

Dommage que le mec se promène en criant : “CELA. IS. EPIC !” Chaque. Célibataire. Episode. Brody est un potentiel gaspillé du début à la fin. C’est ce qui le place si bas sur cette liste. Il aurait pu être génial, mais il a fini par être complètement oubliable. 

Non, je ne donne pas de place au père de Mick et Brody. Vous n’avez pas le droit de sortir une seule fois des pouvoirs de votre cul (étoile ninja) et d’être classé sur cette liste. NOPE.

  1. Rocko “Wild Wild West Ranger” (Steve Cardenas)

Mighty Morphin Power Rangers

Bien que j’aime l’idée que l’ancêtre de Rocky devienne un Power Ranger et combatte les mastics de cowboy, je ne peux pas le mettre plus haut sur la liste. Il n’a rien fait, c’est tout. Tous les ancêtres des Rangers n’étaient que des stéréotypes de l’Ouest sauvage. Mais regardez ces fringues fantaisie !

  1. Psycho Red (Patrick David)

Power Rangers dans l’espace

Les Psycho Rangers reçoivent beaucoup d’amour de la part des fans pour avoir été la meilleure équipe de rangers maléfiques que l’émission ait jamais fait. Bien que ce soit discutable, les Psycho Rangers sont surhypothèses. Ils n’ont pas de personnages en dehors de leur épisode d’introduction, “Nous sommes plus rapides que vous, plus intelligents que vous, mais nous sommes mauvais !!!!!!”.

Ils courent pour un arc d’épisodes essayant de tuer les Rangers parce qu’ils sont diaboliques ! Nous n’avons jamais de motivation réelle pour expliquer pourquoi ils font ce qu’ils font. Nous avons eu mieux.

  1. Cole (Ricardo Medina Jr.) 

Power Rangers Wild Force

“Je suis le gardien de l’AIR FFFFFF !” (Ce n’est pas une faute de frappe, il le dit comme ça.)

Cole est un garçon de la jungle qui sait comment utiliser un téléphone cellulaire sans problème. Cole court à quatre pattes et utilise ses manches comme bandana. Il est plutôt embarrassant en tant que Red Ranger.

Bien sûr, l’histoire de ses parents est assez tragique, mais trop souvent, il essaie de faire amende honorable avec les ennemis ou simplement d’être terriblement joué par Rick Medina. Il utilise son cœur pour parler avec les animaux !

Si je voulais regarder Capitaine Planète, je regarderais Capitaine Planète. Ma-Ti était dix fois plus dur à cuire que Cole ne l’a jamais été.

  1. Casey (Jason Smith)

Power Rangers Jungle Fury Jungle Fury

Casey ne veut pas d’ennuis. C’est à peu près tout ce qu’il m’a apporté. C’était un garçon de serviette qui a fini par devenir le chef d’une équipe de rangers. Il s’est fâché quand RJ a pris le pouvoir, même quand RJ était son supérieur à tous points de vue depuis le premier jour (on ne peut pas rivaliser avec un zen, un fumeur de pot, un ranger violet, on ne peut pas). Il a même dit à un petit garçon qui a volé un cerf-volant dans un magasin de jouets que les Power Rangers le battraient s’ils découvraient qu’il était un voleur.

Son apparition dans Super Megaforce a été agréable cependant.

  1. Jayden (Alex Heartman)

Power Rangers Samurai/Super Samurai

Il ne doit pas échouer, c’est le Ranger Rouge.

Jayden est victime de la traduction directe. Il est écrit pour être comme sa contrepartie Sentai…mais les caractéristiques de Samurai Sentai Shinkenger’s Takeru de Samurai Sentai Shinkenger ne fonctionnent pas pour un personnage américain.

Et pour la première moitié de la série, il est coincé dans un scowl permanent. Ce n’est qu’à la fin du Super Samouraï que nous voyons un peu du charisme naturel d’Alex Heartman s’échapper. C’est dommage qu’ils n’aient jamais utilisé ses talents parce que Jayden est douloureusement ennuyeux.

Rappelez-vous juste les gars ; nous pouvons le faire en équipe ! Maintenant, je vais utiliser mon épée géante pour vaincre les monstres tout seul ! TEAMWORK !

  1. Troy (Andrew Gray)

Power Rangers Megaforce/Super Megaforce Megaforce

Troy déteste les bouteilles d’eau. Il déteste vraiment les bouteilles d’eau. C’est tout ce que j’ai.

Troy avait une tonne de potentiel, des rêves récurrents d’une guerre des Rangers et d’être le nouvel enfant à l’école, mais il ne fait que se battre. Et il se souvient peut-être de faire le deuil de son père… Je veux dire Robo Knight, parfois ! 

Mais hé, il pilote vraiment un dragon ! Tu vois des larmes ? 

  1. Mack (James MacLurcan) 

Surmultipliée Power Rangers

Alors imaginez ceci. Vous êtes milliardaire. Vous avez accès à la robotique avancée. Qu’est-ce que tu fais ? Construire un fils robot apparemment….même avant une femme robot.

Ainsi, nous avons Mack, le garçon qui ne sait pas qu’il est un robot ! Bien que cette révélation soit l’un des seuls épisodes tolérables d’Overdrive, Mack est aussi le leader de l’une des pires équipes dans l’une des pires saisons des Power Rangers. Il est tellement oubliable en plus de tout ce truc de robot. Et (SPOILER) il est totalement guéri d’ici la fin de la saison !

Il aurait pu sortir comme un champion, mais une stupide couronne des dieux l’a rendu humain. Quel gâchis de souhait.

  1. Rocky (Steve Cardenas)

Mighty Morphin’ Power Rangers

J’aime bien Rocky. Il veut juste s’amuser. Mais ce n’est pas un bon Ranger Rouge.

Le temps qu’il soit présenté comme le remplaçant de Jason, Tommy dirige le spectacle. Il est commandant en second, au mieux. La saison 2 ne lui a pas donné beaucoup de travail et même ses propres épisodes de la saison 3 ne l’ont pas beaucoup défini.

Cependant, lorsque Zeo est arrivé, Rocky a fini par s’approprier le sien. Mais il était bleu, pas rouge. On a même eu tout un épisode où il se sentait inférieur à Jason. Quand c’est votre meilleur épisode de la saison, vous n’êtes pas le meilleur Red Ranger du quartier.

  1. Jack (Brandon Jay McLaren) 

Power Rangers SPD

Jack est un con. Nous le voyons dans son premier épisode où il se détend tout en faisant passer les autres rangers par un entraînement éreintant, et dans le final où il décide de traîner avec une fille est plus important que de sauver l’univers. Le monde entier va aller en enfer, mais tu dois parler avec une fille que tu viens de rencontrer il y a cinq minutes ! Non, mec…. ne vous inquiétez pas de nous tous mourir, c’est tout bon !

Jack n’est pas un mauvais caractère ; il n’est pas un très bon Ranger Rouge. Autant que Sky était un porc sexiste ? Au moins, il prenait son travail au sérieux. Et oui, je sais que Sky et Bridge étaient tous les deux des Rangers rouges à un moment donné. Ils étaient plutôt malins….. Oui, oui, oui, le père de Sky était aussi un Red Ranger. Le SPD a adoré les Red Rangers.

  1. Hunter (Adam Tuominen) 

Power Rangers Ninja Storm

Certains diront que Hunter n’est pas un Red Ranger, mais si on compte le QUANTUM Ranger comme Red ? Alors Hunter est bien dans cette catégorie, même s’il n’est pas vraiment un leader.

Hunter est à la tête de l’équipe de deux frères connue sous le nom de Thunder Rangers, mais au moment où ils sont unis avec les Wind Rangers ? Shane est le leader. J’aime bien qu’ils aient eu un épisode entier sur qui était le chef, mais à la fin de la journée, c’est Shane qui a sauvé le monde, pas Hunter….qui vient aussi d’Australie apparemment, puisque cet accent naturel continuait de s’échapper aux pires moments.

  1. Charlie (Gina Varela) 

La toute première femme Red Ranger dans l’histoire de la série n’a été à l’écran que pour une poignée d’épisodes, mais elle a fait une nette impression. On n’a rien compris à propos de la raison pour laquelle elle est devenue mauvaise : “Tout le monde veut faire partie de l’équipe gagnante !”

Charlie était un leader cool, calculateur et efficace. Elle avait les Rangers sur les cordes et les a presque vaincus si ce n’était pas pour la puissance du travail d’équipe !

  1. Andros (Christopher Khayman Lee) 

Power Rangers In Space nous présente deux versions d’Andros. L’un d’eux est un leader angoissé qui se remet encore de l’enlèvement de sa sœur quand ils étaient enfants. Il ferait n’importe quoi pour la récupérer et rien dans l’univers ne l’arrêtera. Il a même brisé le tube de Zordon pour le faire. Je ne supporte pas cet Andros. Christopher Khayman Lee vient de se plaindre et n’a jamais pu le vendre.

L’autre Andros est un étranger bumbling qui ne peut jamais tout à fait comprendre l’interaction humaine, ce qui est magistralement montré dans “A Ranger Among Thieves”. Aussi, cet Andros est mesquin et jaloux chaque fois que la fille qu’il aime regarde un autre gars. C’est si terrible pour un héros galactique que je dois l’aimer.

  1. Tyler (Brennan Mejia) 

Power Rangers Dino Charge/Dino Super Charge/Dino Super Charge

Tyler veut juste trouver son père, ce qui fait de lui Ryan Steele de VR Troopers pour la nouvelle génération. Cela signifie que je l’aime de tout mon cœur. Il a même porté un gilet plusieurs fois !

Tyler est ce que j’appellerais un personnage très compressible. Il est super mignon et bien qu’il manque peut-être un peu de la profondeur des autres Rangers sur cette liste, il se rattrape avec son enthousiasme pur pour la vie. C’est dommage que son personnage ait fait une telle chute après qu’elle ait trouvé son père. Allez, mec ! Sois un peu en colère parce que ton père ne s’est pas montré pendant dix ans alors qu’il aurait pu le faire.

  1. Lauren (Kimberly Crossman) 

Power Rangers Super Samouraï Super Samouraï

Véritable leader des Samurai Rangers, Lauren a été pressentie très tôt dans le Samurai et est finalement apparue lors de l’arc final du Super Samurai. Notre première femelle Red Ranger du côté du bien, elle a joué des anneaux autour des autres membres de la troupe de Samouraïs. Lauren avait même un moyen de vaincre Xandred alors que les Rangers attendaient pour trouver une solution.

Malheureusement, Power Rangers est toujours un spectacle avec beaucoup de sexisme inhérent, de sorte que Lauren n’a jamais pu atteindre son plein potentiel en tant que personnage. Mais le fait qu’elle n’ait été là que pour quelques épisodes et qu’elle ait fait une si bonne impression prouve que nous avons besoin d’une Red Ranger femelle à plein temps.

  1. Tommy (Jason David Frank) 

Power Rangers Zeo/Power Rangers Turbo

Assieds-toi, fanboys en colère. Je sais que beaucoup d’entre vous se demandent probablement pourquoi le très respecté Tommy Oliver n’est pas en tête de cette liste. Laissez-moi le décomposer. Turbo Tommy n’a pas d’importance. Jason David Frank lui-même n’a jamais aimé Tommy dans Turbo et je suis tout à fait d’accord. La plupart des membres de la vieille distribution étaient beaucoup trop vieux pour jouer les Rangers à ce moment-là et quand ils sont partis, cela a aidé à rajeunir le spectacle.

Tommy dans Zeo était bon, mais pas étonnant. Son meilleur moment est dans l’épisode où il est forcé de chanter. JDF ne sait pas chanter, ce qui le rend encore plus drôle. Encore une fois, il n’est pas mauvais.

À ce stade de la liste, j’aime bien tout le monde, et il a fait des sauts et des limites, un bien meilleur personnage que ce qu’il était en MMPR.

  1. Zordon (Bryan Cranston) 

Power Rangers (2017)

  1. Leo (Danny Slavin) 

Power Rangers Lost Galaxy

Quand Leo ne s’énerve pas pour son frère (Sérieusement, pourquoi les Rangers Rouges doivent tant s’énerver), je l’aime. C’est un simple abruti qui voulait juste aller dans l’espace et voir le nouveau monde. Il essaie d’obtenir un emploi au centre de commandement, mais se rend compte qu’il n’est pas fait pour ce genre de vie. Il traîne avec Terra Venture, drague les filles et essaie d’apprendre à parler avec son animal géant Zord.

Mais à la fin de la journée, c’est lui qui fait le dernier combat contre Trakeena dans l’une des plus grandes scènes d’action de l’histoire des Power Rangers.

  1. Carter (Sean CW Johnson) 

Power Rangers Lightspeed Lightspeed Rescue

Carter est un jeune Américain qui ne mange probablement que des hot-dogs et des tartes aux pommes. Ce type est un héros de fond en comble. Pour l’amour de Dieu, il était pompier avant même de devenir Ranger !

Quand il a fait équipe avec tous les autres Rangers dans “Forever Red ?” Pendant qu’ils faisaient des mouvements d’arts martiaux trop compliqués, il faisait exploser des ennemis à gauche et à droite avec son blaster.

Carter sait comment faire les choses, même si le capitaine Mitchell doit le frapper un peu avant qu’il n’apprenne la leçon du jour.

  1. Scott (Eka Darville) 

Power Rangers RPM

Encore une fois, en plus de l’angoisse de perdre son frère (Lost Galaxy beaucoup ?) Scott est génial.

Je veux dire par là que c’est un connard.

Il semble se soucier plus de sa voiture que de toute la ville. Il veut juste impressionner son père qui aimait son frère plus que lui. Il lance des bébés au milieu des combats. Il a un super butthurt quand il n’a pas de médaille, mais son coéquipier, Gem, oui.

Je sais que j’ai l’air de détester ce type, mais j’aime Scott pour une seule raison. Lorsqu’il apparaît dans “Clash of the Red Rangers”, Scott s’est transformé de Dick Scott en Douchebag Scott. Il est ouvertement hostile à toute l’équipe et pense qu’il est plus important de réparer une voiture faite de puissance symbolique que d’arrêter le monstre déjà adulte. C’est juste….c’est une belle chose.

  1. Jason (Austin St. John) 

Le premier, l’original, et même s’il n’est pas tout à fait le meilleur, Jason tient le coup. Cela s’explique en grande partie par sa participation à de nombreux épisodes entourant l’arc de Tommy en tant que Green Ranger. Nous le voyons se battre seul contre Goldar sans ses pouvoirs et voir son angoisse (au moins il ne s’agit pas d’un frère) de ne pas pouvoir sauver les pouvoirs de Tommy.

Mais il y a une raison pour laquelle les gens comme Jason sont si nombreux, il semble être le genre de gars que vous aimeriez connaître ou être dans le coin. Il est généralement de bonne nature et prêt à aider.

Il a aussi l’un des plus grands farces de tous les Power Rangers, “Vos journées polluantes sont sur le visage d’un cheval ! Je te renvoie à la grange !” La perfection.

  1. Shane (Pua Magasiva) 

Vous savez, malgré le fait que les Ninja Storm étaient tous des junkies sportifs adrénaline (la drogue de Shane était le skateboarding), ils étaient tous très sympathiques. Shane a commencé comme ce type farfelu qui ne croyait même pas que les Power Rangers existaient pour obtenir de vrais moments de tendresse.

Face à sa plus grande peur, on découvre que c’est décevant pour son frère (encore une fois avec l’angoisse du frère) qui correspond parfaitement à un adolescent qui, pour le monde extérieur, est considéré comme un fainéant. Il veut tout dire à son frère sur la façon dont il sauve le monde, mais il ne peut pas, alors il doit maintenir la mascarade selon laquelle tout ce qu’il fait de sa vie est de traîner dans les skate parks. C’est un épisode vraiment émouvant, beaucoup plus que ce à quoi on pourrait s’attendre dans une saison goofy comme Ninja Storm.

  1. Jason (Dacre Montgomery) 

Power Rangers (2017)

Jason dans ce film a toute la profondeur que vous aimeriez que les Rangers avaient normalement. Il a fait des erreurs et essaie de les réparer du mieux qu’il peut. Il forme un lien puissant avec Billy et les autres Rangers. Dieu, il a même la ligne d’intrigue standard de Power Rangers Daddy Issues et elle a en fait de la profondeur et des nuances ! John Gatins, auteur du film Power Rangers, je vous salue.

  1. Conner (James Napier) 

Power Rangers Dino Thunder

Conner voulait simplement devenir une star du football avant de tomber dans un gouffre géant et de devenir le Red Ranger. Bien qu’il ne soit pas vraiment un leader (Tommy dirigeait le spectacle cette saison, soyons justes), Conner a au moins pu apprendre à être une meilleure personne.

Vous voyez, au début de la saison, Conner était une bite (plus que la plupart des Red Rangers). Il était ouvertement sexiste envers Kira et regardait Ethan de haut pour être un nerd.

Au cours de la saison, cependant, il a lentement changé. Nous l’avons vu apprendre à traiter les autres avec respect. Il a commencé à remarquer que la gentillesse l’amènerait plus loin avec les gens que de les écarter. Il a évolué d’être une bite à se soucier des autres en général. Il a même dû renoncer à son rêve d’être une star du football (être un Ranger était un engagement de temps trop long), mais plus tard, il a pu ouvrir des camps de football partout dans le monde. Bien joué, Conner.

  1. Wes (Jason Faunt) 

Power Rangers Time Force

Wes était un enfant gâté. Son père était riche et il pouvait faire tout ce qu’il voulait….jusqu’à ce que les autres Rangers de la Time Force apparaissent et ont besoin de lui pour débloquer leurs morphers.

Après cela, Wes est lentement devenu un vrai joueur d’équipe (parce que Jen était le leader, ne vous mentez pas à vous-même) et était même prêt à faire le sacrifice ultime pour sauver ses nouveaux amis. Il a renoncé à ses pouvoirs pour reprendre l’entreprise de son père mourant et a renvoyé ses amis vers l’avenir afin de les garder en sécurité. Wes était un putain de héros.

Il a également donné l’une des meilleures leçons de RP, “Nous faisons tous notre propre destin”. C’est quelque chose que tout le monde peut supporter d’apprendre (et oui, Alex était un Ranger Rouge. C’était un trou du cul. Fait).

  1. Eric (Daniel Southworth) 

Eric est l’opposé polaire de Wes. Ayant grandi dans un milieu pauvre en terre, il a dû sortir sa vie du caniveau par tous les moyens possibles pour s’en sortir. Même à l’époque, il ne pouvait toujours pas correspondre à Wes. Tout cela a changé lorsqu’il a volé les pouvoirs du Quantum Ranger et s’en est servi pour manœuvrer à la tête des Silver Guardians.

Eric a joué pour de l’argent. Il n’a pas déconné comme les rangers. Quand il voulait quelque chose ? Il l’a pris. Il a même remonté le temps pour obtenir le Q-Rex afin de pouvoir se battre sur un terrain de jeu égal avec les Rangers.

Bien que finalement Eric a commencé à aider l’équipe Time Force, il n’a jamais vraiment rejoint l’équipe correctement, et j’aimais ça chez lui. Il n’a jamais abandonné ses principes.

  1. TJ (Selwyn Ward) 

Power Rangers Turbo

TJ a été un Red Ranger pendant un peu plus d’une demi-saison, alors pourquoi est-il en tête de liste ? Parce que TJ est un héros désintéressé qui, face à une grande adversité, n’hésite pas et fait ce qu’il faut même quand il n’en a pas les moyens.

Tout d’abord, dans la bataille finale contre Divatox, les deux Megazords sont détruits. TJ a essayé de les sacrifier en vain, alors il met sa propre vie en jeu pour livrer une tête à l’attaque. Là où d’autres auraient abandonné, TJ continue d’avancer, et même plus. Il s’est battu jusqu’au bout quand Piranhatrons a détruit la Chambre du Pouvoir, refusant de s’échapper sans Alpha.

À plus petite échelle, TJ est toujours impeccable. C’est lui qui a aidé à sauver Tommy de la chute jusqu’à sa mort éternelle. Que vous faut-il de plus ?

Maintenant c’est à votre tour, lecteurs de Den of Geek, comment classeriez-vous tous les Red Rangers ? Êtes-vous d’accord avec mes choix ? Viciellement en désaccord ? LAISSEZ-MOI SAVOIR !

Remarque : Oui, je sais qu’il y a techniquement plus de Red Rangers. Jayden et le père de Lauren. Le robot Red Rangers de Turbo et Lightspeed Rescue. Une sorte de guerrier-loup. Peut-être même un Morphin Master. Si vous devenez technique, il y a de nouveaux Rangers à l’intérieur. Nous pourrions continuer encore et encore. Mais nous savons tous que le seul vrai Red Ranger est Mark Dacascos. C’est exact, pilote Bioman pour la vie !

 

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *