Pendant très longtemps, le solitaire en diamant était un incontournable de la demande en mariage classique effectuée en bonne et due forme. Cependant, depuis quelques années, les observateurs du monde de la bijouterie constatent une baisse significative des ventes de diamants. D’ailleurs, le JBT (Jewelers board of trade) a relevé une augmentation inquiétante du nombre de fermetures de bijouteries dans le monde.

Des traditions qui évoluent

L’une des raisons pour lesquelles les ventes de diamant enregistrent des niveaux plus bas que ceux habituels, c’est tout simplement parce que les traditions évoluent et que les consommateurs sont avides de nouveautés. Ainsi, le solitaire en diamant ou les bagues composées exclusivement de diamant ne sont plus autant à la mode qu’elles n’ont pu l’être il y a quelques décennies.

Résultat, il est de plus en plus fréquent que la bague de fiançailles qui sert à faire une demande en mariage soit montée d’autres pierres précieuses ou semi-précieuses. Le rubis, avec sa couleur rouge, profonde et passionnée, profite largement de ce changement de tradition, mais l’émeraude et le saphir également.

Les diamants sont de moins en moins bien vus

Il faut également prendre en compte l’impact de certains scandales qui ont éclaté ces dernières années et qui ont permis aux particuliers de prendre conscience de l’impact social de certaines filières de diamant. Ainsi, beaucoup de jeunes couples renoncent purement et simplement aux diamants par pur militantisme. Néanmoins, comme les autres pierres précieuses sont parfois obtenues dans de mauvaises conditions, les joailliers doivent devenir transparents.

Tous les géants de la bijouterie ont alors commencé à développer d’importantes stratégies marketings pour redorer l’image de leur filière en favorisant la transparence. Les consommateurs avides d’honnêteté ont apprécié, mais la mode du diamant semble tout de même un peu passée. Néanmoins, les autres pierres précieuses profitent amplement de ces nouvelles habitudes de consommation et prennent même de plus en plus de place sur le marché mondial de la joaillerie.

Une explosion du marché en ligne

Le JBT rapporte également un fait intéressant. Il semblerait que la fermeture des bijouteries soit presque totalement compensée par l’agrandissement du marché de la joaillerie. Effectivement, beaucoup d’acteurs du secteur se seraient trop reposés sur leurs lauriers et n’auraient pas réussi à voir la vague du cybercommerce arriver.

Pourtant, les consommateurs ont clairement identifié ce changement d’habitude et l’ont épousé sans aucune difficulté. Les bijouteries en ligne sont de plus en plus nombreuses et elles bénéficient de nombreux labels qui leur permettent d’obtenir facilement la confiance des clients. Leurs prix avantageux et leurs services de grande qualité leur permettent ensuite de renouveler cette confiance.

You may also like

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici