Popcorn Time est de retour

Culture Popcorn Time est de retour

« Une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule » dit-on, mais une mauvaise nouvelle peut-elle en amener une bonne ? En effet, depuis le début de la période de confinement, plusieurs bases de données ou services ont été ouverts gratuitement au grand public. Par exemple, les livres électroniques, afin d’aider tout un chacun à tenir chez soi pendant cette période particulière. Force est de constater que cet élan vient d’être appuyé par la réapparition de Popcorn Time, le site de streaming illégal, réputé comme étant le Netflix pirate.

Le retour de Popcorn Time

C’est donc dans cette période de forte consommation en matière de distraction que l’on assiste à l’approche de Pâques, à la résurrection de la plateforme. Il faut dire que le moment est opportun, dans un marché où se battent des géants comme Netflix, Disney+ ou Amazon Prime. Désormais, Popcorn Time arbore une version 4.0 sur macOS, Windows, Linux et Android TV, même si on peut lire sur le site qu’il ne s’agit encore que d’une version Beta.

Petit bémol qui ne laisse pas indifférents les utilisateurs, les lenteurs répétitives. Bien qu’il fasse peau neuve, il n’en reste pas moins que Popcorn Time reste illégal, le contenu qui est mis à disposition du public reste un contenu payant à la base. Maintes fois fermés par les autorités comme c’est le cas pour Zone de téléchargement, les internautes ont pu découvrir depuis quelques jours le retour de leur plateforme de streaming.

Popcorn Time reste toujours illégal

C’est en 2014 que Popcorn Time fait son apparition grâce aux efforts de développeurs de Buenos Aires, en Argentine. L’interface de la plateforme fait partie de ses grandes forces, mais son succès vient surtout de la mise à disposition du grand public de films et séries. Cela, avec un large choix, sans la contrepartie monétaire qui est présente sur les autres plateformes du même genre. Le site se base sur le protocole BitTorrent et permet de télécharger ou regarder en streaming les différents fichiers torrent, sans oublier le partage en mode P2P. Mieux vaut donc être bien protégé pour aller sur un tel site.

Ceci étant trop beau pour être vrai, les grandes boîtes hollywoodiennes organisent la riposte au juste motif de la perte énorme susceptible de découler de cette œuvre. On assistera donc à la disparition de la plateforme. La disparition de 2014 contrairement à ce que l’on aurait pu penser ne sonnait pas le glas du site pirate. Les développeurs, avant de définitivement plier bagage, décident de mettre en ligne le code source en licence libre, ce sera donc la point de départ d’une succession de fork qui apparaîtront puis disparaîtront successivement.

Popcorn Time de retour pour vendre un VPN ?

À travers cette nouvelle version de Popcorn Time, dans le but de dissimuler son adresse IP lors de l’utilisation, on constate de manière vive à travers des publicités, la recommandation par les développeurs d’un VPN pour 4,99 dollars. Serait-ce l’objet de ce retour ? Dans cette période où énormément de personnes seraient forcément tentées de vouloir accéder à du contenu capable de faciliter un confinement dû au coronavirus qui à ce jour reste indéterminé. En effet, il faut rappeler que la plateforme est un client BitTorrent, par conséquent, le VPN constitue une riposte face au gendarme HADOPI. Ce dernier fêtera ses 11 ans cette année, dans un climat où son bilan reste mitigé et qui se dirige vers une possible réforme législative.

N’empêche ces possibles changements, le téléchargement illégal d’œuvre protégée par le droit d’auteur reste puni par la loi française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -