La police allemande a reçu un appel de leurs collègues français dès mercredi matin. La perquisition du domicile du terroriste présumé avait été utilisée pour trouver des preuves qu’il avait l’intention de fuir en Allemagne, bien qu’il n’existe aucune preuve qu’il l’ait déjà fait. Les forces antiterroristes allemandes ont été déployées à la frontière et, depuis hier, elles procèdent à des contrôles sur toutes les routes où elles fouillent l’intérieur des véhicules. L’opération Danger imminent a été activée et les agents doivent avoir une rencontre possible avec une arme à feu s’ils rencontrent le suspect.

Des police bien équipé

Par conséquent, ils sont équipés de gilets pare-balles spéciaux et de mitrailleuses en plus des pistolets de service. Des photographies de Cherif Chekatt et de son frère Sami, qui voyage peut-être avec lui, ont été distribuées aux policiers déployés. Le poste frontière de Kehl dans le Bade-Wurtemberg, un Land que le fugitif connaît très bien, est particulièrement bien gardé. Les contrôles s’étendent aux Länder de Sarre et de Rhénanie-Palatinat.

Les chercheurs allemands estiment que l’avertissement est crédible car Cherif Chekatt a des relations avec l’Allemagne. En fait, il a passé plusieurs années en prison dans le sud du pays pour crimes graves contre les biens, immédiatement avant de s’installer en France. Une fausse alarme a failli mener à une fusillade hier lorsqu’un taxi immatriculé en France a tenté d’éviter un contrôle de police et que les trois personnes dans la voiture, deux Français et une Marocaine, ont été arrêtées. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a exprimé hier son profond choc face à l’attentat terroriste de Strasbourg et a condamné ce qu’il a décrit comme un acte de lâcheté. Nos pensées vont aux victimes, nos condoléances aux proches, a écrit l’homme politique social-démocrate dans son compte Twitter, et a assuré que le gouvernement allemand fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider ses amis français.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici