Plusieurs journaux américains sont victimes d’une cyberattaque

Publié par Simon Taquet le décembre 31, 2018 | Maj le décembre 31, 2018

La cyberattaque a entraîné des retards dans la distribution de l’édition imprimée de samedi des deux journaux mentionnés et des éditions de la côte ouest du New York Times et du Wall Street Journal, qui sont imprimées dans la même imprimerie, selon une source citée par le Los Angeles Times.

The Chicago Tribune and the Baltimore Sun, entre autres, ont également été touchés.

Nous pensons que l’intention de l’attaque était de désactiver l’infrastructure, plus précisément les serveurs, au lieu de chercher ou de voler des informations”, a déclaré au Los Angeles Times une source au courant de la situation, qui a parlé anonymement au journal.

Ni le mobile ni l’origine de l’attaque ne sont révélés par cette source, qui a néanmoins identifié l’entité attaquant comme étranger.

La société d’édition Tribune Publishing, propriétaire de certains des en-têtes endommagés, a noté aujourd’hui dans une déclaration que les données personnelles de ses abonnés, utilisateurs en ligne et clients publicitaires n’ont pas été compromis.

“Nous nous excusons pour tout inconvénient et remercions nos lecteurs et partenaires publicitaires pour leur patience dans notre enquête. Les nouvelles et toutes nos rubriques régulières sont disponibles en ligne “, a déclaré l’entreprise.

Los Angeles Times sources a souligné que le problème cybernétique a été détecté pour la première fois le vendredi, causant une série de complications dans les systèmes logiciels qui stockent les nouvelles, les photographies et les informations administratives

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *