Philippines : après une pause, l’île de Boracay a rouvert ses portes au tourisme

Publié par Jerome le octobre 27, 2018 | Maj le octobre 27, 2018

L’une des plages les plus recherchées des Philippines accueille à nouveau les voyageurs après avoir été fermée pendant six mois pour se remettre des dommages causés par le tourisme de masse.
L’île de Borácay, l’une des plages les plus majestueuses du monde, a une fois de plus été visitée par les voyageurs après avoir été fermée pendant six mois car elle était menacée par l’afflux massif de touristes, l’expansion incontrôlée des hôtels, ainsi que la mauvaise gestion des déchets sur les plages, qui ont fini par nuire à leur environnement.

Une ïle de nouveau pour les touristes

Les premiers visiteurs ont commencé à arriver tôt au port de Cagban, où la cérémonie de réouverture a été officialisée par le ministère du Tourisme, qui a indiqué que maintenant l’opération sera établie selon des règles strictes telles que l’interdiction de l’alcool, du tabac et des parapluies sur la plage, en plus de la restriction des visiteurs, un modèle de tourisme durable que le gouvernement entend imposer sur les autres destinations dans les Philippines.

“Ensemble, nous ferons en sorte que les générations futures, les enfants de nos enfants, disent que tout est plus amusant aux Philippines. Au nom du groupe de travail interinstitutionnel de Boracay, je suis heureuse d’annoncer que Boraacay est officiellement ouverte à tous “, a déclaré Bernadette Romulo Puyat, ministre du Tourisme. Avec la mise en place des nouvelles règles du jeu, le gouvernement cherche à protéger la beauté des plages de sable blanc et d’eau turquoise de Boracay, qui figure toujours en tête du classement des meilleures îles du monde dans les publications touristiques spécialisées.

“Quand nous avons appris qu’ils allaient fermer cette île, nous nous sommes dit : ” C’est une bonne chose parce que tout l’environnement de la nature peut vraiment se reposer une seconde. Aujourd’hui, à votre retour, vous avez même l’impression que c’est un meilleur endroit pour tout le monde”, a mentionné un touriste allemand venu passer des vacances le jour même de la réouverture de l’hôtel.

L’île, qui accueillait en moyenne quelque 40 000 visiteurs par jour, ne peut accueillir qu’un maximum de 19 200 touristes à la fois, car le nombre de personnes qui y vivent en permanence est équivalent à 36 500. Ceci dans le but de réintroduire un nouveau tourisme de masse. Pour faire face à l’afflux de visiteurs, pas plus de 6 400 personnes pourront entrer dans la zone chaque jour, et les navires à passagers et les neuf compagnies aériennes en exploitation ont reçu l’ordre de réduire leurs services dans la zone.

Sur plus de 400 hôtels inscrits pour l’ouverture, 157 seulement sont officiellement en activité et les autres doivent rétablir certaines normes pour obtenir les permis d’exploitation et redémarrer les services.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *