Finance et ImmobilierOù et comment utiliser une carte prépayée ?

Où et comment utiliser une carte prépayée ?

N’exigeant pas de justificatif de revenus et évitant à son utilisateur de se retrouver à découvert, la carte prépayée compte un nombre croissant d’adeptes en France. De nombreux consommateurs en ont d’ailleurs fait leur principal moyen de paiement. Vous envisagez aussi d’adopter une carte prépayée ? Découvrez tout d’abord où et comment vous pouvez l’utiliser.

Une carte prépayée : où peut-on l’utiliser ?

Une carte prépayée possède plusieurs points communs avec une carte bancaire classique. Elle est cependant liée à un compte de paiement plutôt qu’à un compte bancaire. Par ailleurs, elle n’autorise aucun découvert. Cette solution permet d’effectuer des retraits et des paiements dans la limite du montant qui y est disponible. Elle est proposée aussi bien par les banques traditionnelles que leurs homologues digitales. Il est aussi possible de se procurer une carte prépayée auprès de certains commerces de proximité et bureaux de tabac. Une fois celle-ci acquise, son titulaire peut la créditer du montant de son choix. Par la suite, il est possible d’utiliser une carte prépayée :

  • Sur Internet ;
  • Dans un magasin ;
  • Au restaurant ;
  • À l’étranger.
Lire la suite  Assurance décennale : décryptage de la loi Spinetta

Lorsque le solde est épuisé, il est possible, selon le cas, de recharger la carte prépayée en ligne ou auprès d’une enseigne physique. S’agissant particulièrement de la recharge en ligne, elle peut être effectuée rapidement grâce à Monisnap sur leur site dédié :  https://allo.monisnap.com/fr/cartes-prepayees/pcs. Spécialisée entre autres dans la recharge PCS, cette start-up française permet d’en choisir le montant sur son site internet ou sur son application mobile. Dès que la nouvelle somme est définie et versée, l’utilisateur de la carte reçoit un code pour la créditer. L’opération est totalement sécurisée.

Où et comment utiliser une carte prépayée ? Pin
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conditions d’utilisation d’une telle carte ?

Il est nécessaire de respecter certaines conditions pour utiliser une carte prépayée. Cette dernière doit notamment être créditée par la personne qui l’a souscrite avant sa mise en service et chaque fois que le solde est épuisé. Son titulaire ne pourra cependant pas dépasser les plafonds de versement établis par l’émetteur de la carte. Ceux-ci ne sont pas les mêmes selon que le moyen de paiement est anonyme ou nominatif.

Lire la suite  Comment réduire ses impôts grâce à l'immobilier en 2021?

Dans le détail, le montant versé sur une carte prépayée anonyme ne peut pas être supérieur à 250 euros par mois. Les retraits, pour leur part, sont soumis à un plafond mensuel de 100 euros. En vigueur depuis janvier 2017, ces limites ont été instaurées dans le but de lutter contre le terrorisme et le blanchiment d’argent. Il sera nécessaire de lever l’anonymat si le propriétaire de la carte prépayée souhaite faire des versements plus élevés. De plus, celui-ci devra fournir un justificatif de domicile.

D’autre part, il se peut qu’une carte prépayée ne puisse être rechargée qu’en ligne. Or, le consommateur est susceptible de vouloir utiliser du liquide ou un chèque pour la recharger. Il est important de vérifier cette condition avant d’adopter une carte prépayée. En outre, le rechargement peut parfois être payant selon qu’il est réalisé par virement bancaire, versement d’espèces ou chèque.

À noter qu’il n’existe pas d’âge minimum pour pouvoir utiliser une carte prépayée. Autrement dit, ce moyen de paiement est idéal pour les enfants qui n’ont pas encore l’âge requis pour détenir une carte bancaire (au moins 12 ans en France). Il convient également aux personnes frappées d’interdiction bancaire.

A lire

Le business unique de l’investissement immobilier : tout comprendre sur la stratégie d’achat-revente !

L’investissement immobilier présente une multitude de stratégies pour générer...

Immobilier : est-ce encore un bon investissement ? Découvrez la réponse ici !

L’immobilier a longtemps été considéré comme l’un des investissements...

Investissements en immobilier d’entreprise : pas de reprise au 1ᵉʳ trimestre 2024, voici les détails ici

Les volumes d'investissement dans l’immobilier d’entreprise français sont en...

L’Espagne va mettre fin aux “visas dorés” pour freiner la spéculation immobilière : voici les détails

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a récemment annoncé...
Partages