Nouveau bogue de sécurité Facebook expose les photos de 6,8 millions d’utilisateurs

Publié par Simon Taquet le décembre 18, 2018 | Maj le mars 23, 2019

Facebook vient de signaler ce vendredi après-midi une nouvelle erreur de sécurité qui pourrait avoir affecté jusqu’à 6,8 millions de personnes qui ont utilisé la connexion aux réseaux sociaux pour accorder la permission aux applications tierces. Ces applications, les rapports de l’entreprise, ont accédé aux photos de chaque utilisateur.

Le bogue a été corrigé

L’incident, selon l’entreprise, a duré 12 jours, entre le 13 et le 25 septembre, malgré le fait que Facebook le communique maintenant. Bien que la société dirigée par Mark Zuckerberg affirme que le bogue a été corrigé, elle avoue que jusqu’à 1 500 applications créées par 876 développeurs sont impliquées dans ce nouveau bogue de sécurité.

Nous avons corrigé le problème mais, en raison de cette erreur, il est possible que certaines applications tierces aient eu accès à un ensemble de photos plus large que d’habitude, reconnaît la société dans une déclaration.

Facebook a expliqué que l’erreur a été détecté dans une API photo qui a affecté les utilisateurs qui se sont connectés avec le compte Facebook dans les applications tiers. De cette façon, ils ont donné les permissions nécessaires aux développeurs pour avoir accès aux images.

Ne vous perdez pas pourquoi vous ne devriez pas vous inscrire via votre compte Facebook dans un service Internet

Revoir les paramètres du compte

Quand un utilisateur autorise une application à accéder à ses photos Facebook, normalement nous ne lui donnons accès qu’aux photos qui sont communes sur le mur. Cependant, l’erreur aurait pu donner accès à d’autres photos, telles que celles partagées dans les articles ou sur le marché, rapporte Facebook. En fait, les développeurs ont pu accéder à des images que même l’utilisateur n’a pas fini de télécharger parce que “nous avons stocké une copie de cette photo pendant trois jours pour que la personne puisse l’avoir à son retour.

La société, qui regrette cet événement, a assuré qu’elle va lancer de nouveaux outils dans les prochaines semaines afin que les développeurs puissent savoir quels utilisateurs ont été affectés et qu’ils en informeront les autres afin qu’ils puissent supprimer leurs photos, si ils le désirent. Néanmoins, Facebook, qui compte 2,2 milliards d’utilisateurs, recommande à chaque utilisateur de revoir la configuration de son compte dans les paramètres de sécurité.

Ce nouveau chapitre s’ajoute à l’horrible année au cours de laquelle l’entreprise est plongée en raison des nombreux problèmes de confidentialité qui ont été mis au jour cette année, notamment le scandale de Cambridge Analytica en avril et le piratage du réseau social en octobre dernier qui a touché 50 millions de comptes.

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *