Nintendo veut transformer ses prochains jeux mobiles en une entreprise d’un milliard de dollars

Publié par emma le novembre 10, 2018 | Maj le novembre 10, 2018

Après une expérience douce-amère avec Pokémon Go, Miitomo, Super Mario Run, Fire Emblem Heroes et Animal Crossing, Nintendo n’abandonne pas et prévoit une deuxième vague de jeux vidéo pour appareils mobiles qui sur papier promettent bien plus que la génération précédente.

Dans une interview accordée à Nikkei, le futur nouveau président de Nintendo Shuntaro Furukawa a avoué que l’entreprise va se concentrer de plus en plus sur les appareils mobiles, indiquant que : “de mon point de vue, c’est dans les jeux pour smartphones que je veux avoir notre plus grande expansion”. Ce que vous pourrez probablement pratiquer en juin lorsque vous prendrez les rênes de l’entreprise.

De grandes promesses pour les nouveaux jeux mobiles de Nintendo

Ce que de nombreux fans de Nintendo ont critiqué après l’introduction de leur première génération de jeux pour smartphones, c’est l’absence des grandes franchises de la société sur la scène, avec seulement Mario Run et Pokémon Go éclipsant cette prémisse, laissant beaucoup vouloir voir des jeux classiques comme Donkey Kong, The Legend of Zelda ou Metroid sur leur téléphone mobile.

Pour y remédier, Nintendo est en train d’élaborer un plan à long terme qui comprend de grandes promesses, comme un nouveau titre de Mario Kart et un nouveau jeu d’action RPG appelé Dragalia Lost, qui permettra enfin aux joueurs d’avoir des jeux vidéo d’une qualité supérieure à celle d’une console sur leur smartphone.

Dragalia Lost sortira en Asie au milieu de l’année

Selon M. Furukawa, Nintendo s’attend à ce que les jeux pour smartphones soient aussi grands (voire plus grands) que ses jeux pour consoles actuellement dirigés par le succès de la console Nintendo Switch, avec des revenus prévus de plus de 1 milliard de dollars. Un chiffre plutôt ambitieux, si l’on considère qu’à ce jour la scène mobile est pratiquement pleine de jeux gratuits, avec les micro paiements comme principale source de revenus.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *