Netflix pèse plus lourd que Disney

Publié par Jerome le octobre 7, 2018 | Maj le octobre 7, 2018

Les entreprises, qu’elles soient anciennes ou nouvelles, leur puissance est fonction du poids de leur caisse. C’est exactement cette image que présentent les plus grandes sociétés de medias du monde. Parmi les rangs de ces entreprises figure le tout nouveau Netflix. Cette jeune entreprise balance ces prédécesseurs en bas d’elle, même le géant Disney et devenant ainsi le plus grand en termes de capitalisation boursière.

C’est un grand choc dans le rang des maisons de productions medias quand on voit Walt Disney se faire dépasser par le nouveau Netflix. Autrefois spécialisée dans la location de DVD, la société Netflix vient de faire un exploit très énorme. Elle dépasse alors l’une des principales majors de  Hollywood. Par ailleurs, elle laisse derrière elle Warner Bros  ou Twenty Century Fox et devient le numéro un des sociétés de medias au monde.

La course en avant continue pour Netflix

Les deux grands concurrents Netflix et Disney ont mené et continue de mener une course effrénée et acharnée au sommet en termes de capitalisation boursière.  En ce sens, elles ont atteint respectivement 152,5 milliards et 151,9 milliards de dollars chacune à une époque donnée. Mais aujourd’hui, Netflix connait une énorme croissance de 2300% sur 5 ans (entre 2012 et fin 2017)  atteignant le sommet avec une capitalisation boursière de 346,73 milliards de dollars.

Les tendances boursières observées sont identiques aux résultats des trois premiers mois. Pas seulement  en termes de chiffres impressionnent (le taux de croissance), même aussi en termes du nombre d’abonnés. En effet, Netflix a dépassé les 7,41 millions d’abonnés au monde. La société investit cette année 8 milliards de dollars afin de satisfaire les besoins des abonnés.

Mais loin d’abandonner la bataille contre le nouveau venu, Disney est entrain de lancer son propre service streaming qui selon les informations est moins cher que celui de son concurrent direct. L’arène sera ensanglantée  durant la lutte avec Netflix. De plus, Disney compte sur certaines franchises qui devraient se montrer rentables en fonction du temps.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *