This NASA illustration released on November 14, 2018 shows a simulated view of NASA's Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport (InSight) lander firing retrorockets to slow down as it descends toward the surface of Mars. - NASA's Mars Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport (InSight) lander is scheduled to touch down on the Red Planet at approximately 3 p.m. EST Novenber 26,2018. Launched on May 5, InSight marks NASA's first Mars landing since the Curiosity rover in 2012. The landing will kick off a two-year mission in which InSight will become the first spacecraft to study Mars' deep interior. Its data also will help scientists understand the formation of all rocky worlds, including our own. (Photo by HO / NASA/JPL-CALTECH / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / NASA/JPL-CALTECH" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

L’engin spatial sans pilote Mars InSight a été lancé il y a près de sept mois et a parcouru quelque 482 millions de kilomètres. La NASA est sur le compte à rebours de l’atterrissage de Mars InSight sur Mars, d’une valeur de 993 millions de dollars, le premier capable d’écouter les tremblements de terre et d’étudier le fonctionnement intérieur d’une autre planète rocheuse.

L’engin spatial sans pilote a été lancé il y a près de sept mois et a parcouru quelque 482 millions de kilomètres.

Une partie de sa mission consiste à rendre compte des efforts déployés pour envoyer un jour des explorateurs humains sur la planète rouge, ce que la NASA espère accomplir dans les années 2030.

L’atterrissage sur Mars est le premier depuis 2012, lorsque l’explorateur Curiosité de la NASA a atterri à la surface et a analysé les roches à la recherche de signes de vie qui pourraient avoir habité la planète voisine de la Terre, maintenant glacée et sèche.

InSight doit survivre à l’entrée difficile de la planète rouge dans l’atmosphère, se déplaçant à une vitesse de 19 800 kilomètres à l’heure et réduisant rapidement sa vitesse à seulement 8 kilomètres à l’heure.

La phase d’entrée, de descente et d’atterrissage débutera à 11H47 en Californie (19H47 GMT). La NASA qualifie cette étape de ” six minutes et demie de terreur “, pour moitié en plaisantant.

Sur les 43 missions lancées vers Mars, seules 18 ont atteint la planète rouge, soit un taux de réussite d’environ 40 %, et toutes sont venues des États-Unis.

“Se rendre sur Mars est très, très difficile “, a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA. “Ce qui est passionnant, c’est que nous nous appuyons sur le succès de la meilleure équipe qui ait jamais atterri sur cette planète, qui est l’équipe de la NASA avec ses entrepreneurs et collaborateurs.

Le nom InSight dérive de “Inner exploration using seismic investigations, geodesy and heat transport”.

L’engin spatial s’arrête approximativement à la hauteur de la taille, à un mètre, et une fois ses panneaux solaires déployés, ils s’étendront sur près de 6 mètres.

Avec une pleine charge de carburant, InSight pèse plus de 360 kg, soit à peu près le même poids qu’une moto Harley Davidson.

Son instrument central est un sismomètre de détection des tremblements de terre développé par le CNES.

“C’est la seule mission de la NASA conçue autour d’un instrument de fabrication étrangère “, a déclaré Jean-Yves Le Gall, président du CNES, à l’AFP.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, “c’est une mission fondamentale pour les États-Unis, la France” et pour améliorer la compréhension de Mars.

Les six capteurs sismiques à bord sont si sensibles qu’ils devraient révéler les plus petits tremblements de terre sur Mars, comme la faible traction de sa lune Fobos, les impacts des météores et peut-être des traces d’activité volcanique.

La sismologie a beaucoup appris à l’humanité sur la formation de la Terre il y a quelque 4,5 milliards d’années, mais une grande partie des preuves terrestres a été perdue avec le recyclage de la croûte terrestre, entraîné par la tectonique des plaques. Ce processus n’existe pas sur Mars.

L’engin spatial est également équipé d’une sonde auto-martelée qui peut creuser jusqu’à une profondeur de 3 à 5 mètres, pour fournir la première mesure précise des températures souterraines sur Mars et de la quantité de chaleur qui s’échappe de son intérieur. L’atterrissage de l’InSight sera amorti par un parachute. Son bouclier thermique aidera à ralentir le navire et à le protéger contre la friction de l’entrée atmosphérique de Mars.

Le site d’atterrissage est une zone plate appelée Elysium Planitia, que la NASA a appelé ” le plus grand parking de Mars “.

La NASA saura en quelques minutes si l’atterrissage a été bon ou non, mais devra attendre plus de cinq heures pour confirmer le déploiement de l’équipe. Ce serait 20H04 GMT lundi.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici