Ces nanorobots sont capables de détruire les cellules cancéreuses

Publié par Jerome le octobre 16, 2018 | Maj le octobre 16, 2018

Le cancer est une maladie de plus en plus détectée à travers le monde. Autant que nous sommes, nous avons souvent vent des cas de cancer des gens proches ou éloignés. En France, il est détecté chaque année de nombreux cas de cancer environ. Par exemple, chaque année, il est détecté près de 140 000 nouveaux cas de cancer. Par ailleurs, une estimation de l’année passée a porté à près de 14,1 millions le nombre de malades diagnostiqués. Il est donc dans l’urgence de trouver des mécanismes adéquats permettant de détruire les cellules cancéreuses. D’où l’introduction des nanorobots qui sont des machines capables de détruire les cellules cancéreuses pour le bonheur des patients.

Des nanorobots soigneuses

Les méthodes actuelles de lutte contre le cancer que sont la chimiothérapie et la radiothérapie sont extrêmement contraignantes et lourdes pour les patients. De plus, elles provoquent d’énormes dégâts que les cancers eux-mêmes. Que le patient ait les moyens ou pas de se faire soigner, ces méthodes sont difficilement supportables.

Le problème majeur réside dans le fait que ces thérapies actuelles ne font aucune distinction entre les cellules saines et les cellules infectées. Or les cellules infectées par le cancer sont des cellules ayant perdu ses caractéristiques. Dans le cas d’un cancer de foie par exemple, les cellules infectées perdent non seulement leurs caractéristiques digestives mais aussi se multiplient à une vitesse impressionnante que les cellules saines. C’est cet amas de cellules neutres qui est appelé tumeur.

Cependant, les nanorobots sont des machines dotées d’une précision et d’une efficacité reconnues. En effet, ils sont capables de s’attaquer uniquement aux cellules cancéreuses et les éliminer sans détruire les cellules saines. Ainsi, ces robots injectés par intraveineuse comportent de thrombine. La thrombine est une enzyme possédant des propriétés qui lui permet de coaguler avec le sang. Une fois injectés, les robots vont donc à la recherche des cellules cancéreuses. Quand ces derniers trouvent une cellule cancéreuse, ils coupent la source d’approvisionnement en sang de cette cellule cancéreuse. Ce qui prive cette dernière d’oxygène. Par conséquent, cette cellule cancéreuse est détruite.

Des nanorobots capables de détruire les tumeurs cancéreuses

Le cancer serait bientôt de l’histoire ancienne, car des chercheurs chinois et américains ont affirmé être parvenus à créer des nanorobots. Ces nanorobots issus de cette collaboration sont capables de détecter mais aussi de détruire des tumeurs cancéreuses. Et ceci, en seulement 48h après que ces derniers soient injectés dans le corps du patient.

Cependant, l’utilisation des nanorobots est encore en phase expérimentale. Pour le moment cette technique est employée sur des animaux tels que les souris et les porcs à qui des cellules cancéreuses ont été volontairement injectées. Et, les premiers résultats obtenus sont très optimistes et encourageants.

Dans certains cas, la croissance de la tumeur a connu un ralentissement pendant que dans les autres cas, la tumeur a été stoppée. Des patients tests ont même connu une élimination totale des cellules cancéreuses et devenant complètement sains. La tumeur a donc été éliminée par les voies naturelles. Et de surcroit sans effet secondaire et en limitant aussi le risque de métastase.

Vivement donc le début des essais cliniques, qui pour notre part permettront de sauver la vie de millions de personnes dans le monde en attente d’une guérison depuis des années.

 

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *