Mike Pompeo rencontrera Kim Jong-un à Pyongyang

Publié par Jerome le octobre 3, 2018 | Maj le octobre 3, 2018

Le samedi 6 octobre, le secrétaire d’État américain entamera une tournée en Asie où il rencontrera Kim Jong-un à Pyongyang pour reprendre les négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Le département d’État américain a confirmé le mardi 2 octobre que le secrétaire d’État Mike Pompeo se rendra en Corée du Nord le dimanche 7 octobre pour poursuivre les pourparlers Washington-Pyongyang qui ont débuté en juin dernier à Singapour pendant le sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Une nouvelle rencontre entre les USA et la Corée du nord

La rencontre avec le président nord-coréen aura lieu le dimanche 7 octobre. L’objectif de la réunion est de faire avancer le processus de dénucléarisation de la péninsule coréenne et de préparer un deuxième sommet entre Trump et Kim.

Lors de la réunion historique de Singapour, les deux dirigeants ont signé une déclaration qui a jeté les bases d’un processus de dénucléarisation en Corée du Nord en échange de l’octroi de garanties de survie par les Etats-Unis, bien qu’aucun délai spécifique n’ait été fixé pour la réalisation de ces objectifs. Le voyage de Pompéo, un signe de progrès dans les conversations

Le 24 août, le président américain a soudainement annulé ce qui aurait été le quatrième voyage de Pompeo à Pyongyang. cette occasion, il a affirmé que les efforts visant à dénucléariser la Corée étaient au point mort.

Aujourd’hui, la Maison-Blanche fait à nouveau preuve d’une volonté ouverte de dialogue. Selon la porte-parole du département d’État, Mme Heather Nauert, le voyage de Pompéo est un signe de “progrès et d’élan” dans la normalisation des relations entre Washington et Pyongyang. (…) “ces conversations sont sur la bonne voie, et nous nous sentons assez confiants pour prendre l’avion et y aller. Au cours de la réunion, Kim et Pompeo pourraient ouvrir la porte à un deuxième sommet en présence de Trump. Quelque chose que le président américain a récemment montré qu’il était prêt à faire. La semaine dernière, M. Trump a déclaré que sa deuxième rencontre avec Kim aura lieu ” très bientôt ” et a expliqué que son secrétaire d’État ouvrirait la voie à cette rencontre dans ” l’avenir immédiat “.

La dénucléarisation de la Corée, un objectif sans limite de temps

Bien qu’en septembre Pompeo ait assuré que le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord devrait être achevé d’ici janvier 2021, coïncidant avec la fin du mandat de Trump, la semaine dernière le président américain a contredit les déclarations de Pompeo en déclarant qu’il ne fixerait pas de date limite pour ce processus, en assurant que ” peu importe que cela prenne deux ans, trois ans ou cinq mois. La principale condition de la Corée du Nord pour poursuivre le plan de dénucléarisation est la signature d’un traité de paix avec son voisin du Sud, qui mettra fin à l’état de guerre encore maintenu techniquement par les deux Corée.

Cependant, Washington et Pyongyang ont été réticents à faire le premier pas.

Le voyage de Pompéo à travers l’Asie commencera au Japon les 6 et 7 octobre, d’où il partira pour Pyongyang. Le même jour, il se rendra en Corée du Sud et enfin, le lundi 8 octobre, il s’envolera pour la Chine.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *