Michael Schumacher est encore alité, et peu ou rien n’est connu publiquement de son état. A la demande expresse de son épouse Corinna, ni les médias ni les fans ne savent ce qui ne sort pas de sa bouche ou de celle de ses représentants, l’interview donnée à AutoBild par Jean Todt, président de la FIA, prend donc un sens très aigu.

Michael Schumacher regarde un Grand Prix !

L’ancien patron de Ferrari et actuel directeur du sport automobile mondial a avoué qu’il était chez Schumacher lors de l’avant-dernier GP de la saison 2018 de Formule 1, le GP du Brésil. “J’ai tendance à faire attention à ce que je dis, mais c’est vrai, j’ai vu le GP du Brésil en Suisse avec Michael”, avoue le leader.

Dans la même interview, Todt se plaint amèrement de la quantité de publicité diffusée par RTL, propriétaire des droits de diffusion de Formule 1 en Allemagne et en Suisse, pendant la course, et j’aurais aimé qu’une de ces petites fenêtres dans le coin ne manque pas totalement ces moments de la course. Si je vois une course, je veux la comprendre, admet-il.

Todt visite la maison Schumacher au moins deux fois par mois. L’ascendance du Français sur toute la famille et l’amitié qui les unit depuis qu’ils ont travaillé ensemble à Maranello le rend digne de confiance de la famille du “kaiser”, à qui il correspond avec une discrétion absolue sur sa condition physique.

Le 29 décembre marque le cinquième anniversaire de l’accident de ski survenu à la station alpine de Méribel, qui l’a définitivement sorti de la vie publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici