Maroon 5 prend la responsabilité de divertir la mi-temps d’un Super Bowl controversé

Publié par Jerome le février 3, 2019 | Maj le février 3, 2019

Il suivra les traces d’artistes tels que Madonna, Beyoncé, Coldplay, Bruno Mars, Lady Gaga, Katy Perry et Justin Timberlake, qui ont récolté des millions de spectateurs avec leurs spectacles respectifs.

Maroon 5 assume la polémique du Super Bowl 2019

Le groupe Maroon 5 sera le protagoniste, avec le sport, du Super Bowl ce dimanche, l’un des grands événements de l’année aux Etats-Unis qui, à cette occasion, est empêtré dans des controverses qui éclipsent la célèbre compétition et ont découragé des artistes comme Rihanna et Pink à jouer dans leur repos mythique.

Le groupe dirigé par Adam Levine a repris en septembre dernier la responsabilité de s’occuper du numéro musical traditionnel qui anime le reste de la finale sportive.

Il suivra les traces d’artistes tels que Madonna, Beyoncé, Coldplay, Bruno Mars, Lady Gaga, Katy Perry et Justin Timberlake, qui ont récolté des millions de spectateurs avec leurs spectacles respectifs.

Les numéros musicaux de cet événement sont suivis en direct par plus de 100 millions de téléspectateurs aux États-Unis et finissent par recevoir des commentaires dans le monde entier, même certains d’entre eux sont devenus des sources de parodies, mèmes – avec les danseurs de requins Katy Perry, en tête- et messages sur les réseaux sociaux.

En 2016, Colin Kaepernick, joueur des “San Francisco 49ers”, a décidé de ne pas se tenir près du moment où l’hymne est chanté avant le début du match, en signe de protestation contre les nombreux cas de fusillades policières contre des citoyens noirs.

Bien que la direction de la U.S. Soccer League ait alors soutenu l’athlète, Kaepernick n’a été engagé par aucune équipe depuis 2017 et maintenant une nouvelle règle exige que les joueurs se lèvent pendant l’hymne.

Après elle, la chanteuse Pink a également abandonné les nouvelles négociations et a laissé les organisateurs du spectacle sans candidat pour sa cérémonie jusqu’à ce que Maroon 5 accepte de participer.

Au moment où leur présence a été annoncée, une pétition en ligne a recueilli plus de 100 000 signatures demandant au groupe de prendre parti pour le boycott de la compétition sportive, mais il n’a pas prospéré même s’il est toujours actif à moins de 48 heures de la grande finale de la ligue américaine de football.

Déjà en décembre, le magazine Variety avait publié que plus d’une douzaine de chanteurs, dont Mary J. Blige, Usher, Lauryn Hill et Nicki Minaj, avaient refusé de participer à la représentation.

Même la rappeuse Cardi B, qui participe à une chanson avec Maroon 5, a refusé de jouer avec le groupe pour les mêmes raisons que Rihanna, et a déclaré qu’elle n’accepterait que lorsque “le joueur Kaepernick reviendra à la compétition.

La pluie de critiques n’a pas trop trempé Big Boi, car c’est d’Atlanta (Géorgie), ville qui accueillera l’événement sportif et dont le rappeur est l’un des principaux représentants de sa prolifique scène musicale.

L’autre invité, Travis Scott, a reçu plusieurs messages de désapprobation, certains de la part de collègues, mais a profité de l’occasion pour donner 500 000 $ à la ligue nationale en faveur d’une organisation qui travaille pour la défense des droits et la justice sociale.

Pour leur part, les demandes auront un autre espace pendant le Super Bowl, puisque plus de vingt peintures murales montreront le visage le plus diversifié d’Atlanta aux quelque 150 000 personnes qui arriveront ce week-end dans la capitale de la Géorgie.

Le projet vise à mettre en lumière l’héritage de la ville dans la lutte pour les droits civils dans le sud du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *