M. Trump prévient que le Brexit de mai pourrait nuire au commerce entre le Royaume-Uni et les États-Unis

Publié par Jerome le novembre 27, 2018 | Maj le novembre 27, 2018

Le président américain Donald Trump a averti lundi que l’accord conclu entre Londres et Bruxelles pour réglementer Brexit pourrait nuire au commerce entre le Royaume-Uni et les États-Unis. Le pacte a été approuvé par les chefs d’État et de gouvernement de l’UE lors d’un sommet extraordinaire dimanche, mais n’a pas encore été ratifié par le Parlement britannique.

Trump interfère à nouveau dans le Brexit

Tump est apparu devant la presse à la Maison-Blanche et a déclaré que l’accord conclu “semble bon pour l’Union européenne. Le président américain réitère ainsi son scepticisme à l’égard du processus négocié et s’aligne une fois de plus sur le secteur le plus dur du Parti conservateur britannique du Premier ministre Theresa May, qui estime que le pacte impose trop de conditions au Royaume-Uni.

“Je pense que nous devons examiner sérieusement la question de savoir si le Royaume-Uni peut ou non commercer, car si vous lisez l’accord, vous ne pourrez peut-être pas commercer avec nous et ce ne serait pas une bonne chose. Je ne pense pas qu’ils le veuillent “, dit-il. C’est pourquoi elle a exprimé l’espoir que le mois de mai sera en mesure de résoudre ce problème, bien qu’elle n’ait expressément fait référence à aucun des points de l’accord.

Dans son discours, M. Trump a également évoqué l’incident impliquant des navires militaires ukrainiens et russes dans le détroit de Kertch, qui sépare la mer d’Azov de la mer Noire. “Nous n’aimons pas ce qui se passe et j’espère que les choses vont s’arranger “, a-t-il dit.

Ainsi, Trump a indiqué que les dirigeants européens travaillent sur cette question. “Ils n’ont pas peur. Nous travaillons tous ensemble “, dit-il.

Quant au récent rapport de l’administration américaine sur les changements climatiques, qui met en garde contre des milliards de dollars de pertes pour l’économie américaine d’ici la fin du siècle, Trump a exprimé son scepticisme. “Je l’ai vu et j’en ai lu une partie. C’est bon,” dit-il. Interrogé sur l’énorme impact économique prévu, M. Trump a été franc : “Je n’y crois pas.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *