Lula passe son premier anniversaire en prison et demande à voter pour le PT

Publié par Jerome le octobre 7, 2018 | Maj le octobre 7, 2018

L’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, le dirigeant le plus charismatique de l’histoire du Brésil, a célébré son premier anniversaire en prison, où il est détenu depuis avril, et, en cadeau, a demandé des votes pour le Parti des travailleurs (PT) lors des élections présidentielles de dimanche.

 

Dans une lettre manuscrite qu’il a envoyée vendredi par l’intermédiaire de ses avocats et dans une vidéo publiée samedi sur le site Internet du Parti du Travail, Lula, âgé de 73 ans, a demandé des voix pour Fernando Haddad, qui lui a succédé dans le conflit présidentiel après avoir été disqualifié.

“Chers brésiliens, le 6 octobre est mon anniversaire officiel. J’espère gagner en cadeau le 7 octobre le vote du peuple brésilien à Haddad pour le poste de président. Haddad, c’est Lula”, a déclaré l’ancien président dans sa lettre.

L’ancien dirigeant syndical et dirigeant principal du PT est né dans la ville de Garanhus le 27 octobre 1945, mais dans son acte de naissance, dressé quelques mois plus tard par son père, il a été inscrit par erreur comme sa date de naissance le 6 octobre, de sorte que Lula considère ce jour comme son anniversaire officiel.

C’est donc la première fois qu’il passe cette date en prison, puisqu’il est détenu dans une cellule de la police fédérale dans la ville de Curitiba, au sud du pays, depuis le 7 avril, pour purger une peine de 12 ans de prison pour corruption.

La justice a prouvé que l’ancien chef de l’Etat a reçu un appartement sur la plage comme pot-de-vin pour avoir facilité les énormes détours à la compagnie pétrolière d’Etat Petrobras, mais le PT assure que la condamnation était une persécution politique pour empêcher le retour de Lula à la présidence.

L’emprisonnement et la confirmation de la condamnation en deuxième instance ont conduit la justice électorale le mois dernier à opposer son veto à son enregistrement en tant que candidat à la présidence malgré le fait qu’il était le leader des sondages, avec jusqu’à 40% du favoritisme.

Lula, alors, a personnellement choisi comme successeur dans le différend Haddad, ancien maire de Sao Paulo et qui était son ministre de l’éducation.

Le candidat du PT est le deuxième dans les sondages, avec 22% des voix, derrière le député Jair Bolsonaro, le favori avec 35% des voix malgré le fait qu’il soit un leader controversé d’extrême droite qui défend la dictature qui a gouverné le Brésil entre 1964 et 1985 et qui a été interrogé pour ses déclarations de teinte sexiste, raciste, homophobe et xénophobe.

Selon les sondages, au milieu d’une polarisation claire au Brésil, l’extrême droite et le socialiste seront les deux plus votés dimanche, mais comme ils n’obtiendront pas plus de la moitié des voix, ils devront se mesurer à un second tour le 28 octobre, où Bolsonaro apparaît avec un léger avantage (44% contre 43%) mais techniquement à égalité avec Haddad dans son projet.

Un jour avant les élections, Lula s’est présenté pour soutenir son filleul politique avec une autre vidéo également affichée sur le portail du PT.

“Je veux parler avec son cœur et son âme pour défendre l’héritage du parti qui a fait la politique sociale la plus importante de notre pays. Ce pays n’a jamais eu autant besoin de vous. Le temps est venu de lever la tête parce qu’il y a peut-être des égaux, mais dans ce pays, il n’y a personne de mieux que nous “, a-t-il dit dans son message.

A l’occasion de l’anniversaire de Lula, la sénatrice Gleisi Hoffmann, présidente du PT, a adressé une lettre de félicitations attribuant cette condamnation à un processus “mensonger, arbitraire et injuste” pour empêcher la majorité de la population de vouloir réélire Lula comme président.

Il a également tenu compte des récentes décisions judiciaires qui ont empêché l’ancien président de donner des interviews avant les élections et lui ont interdit de voter en prison en tant que persécuteur.

“Notre cadeau d’anniversaire sera de placer Haddad au second tour en tant que son représentant “, a conclu le président du PT.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *