L’UE donne aujourd’hui son feu vert à Brexit, à laquelle May lie son avenir

Publié par Jerome le novembre 25, 2018 | Maj le novembre 25, 2018

Dans le même temps, la lettre garantit une certaine clarté juridique au processus de retrait, a-t-il dit. Ce succès contraste avec les éclats d’indignation critique des cours les plus féroces de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, qui ont affirmé avec toutes sortes d’arguments que cet accord ne sera pas ratifié au Parlement britannique parce que, comme l’a dit le dernier ministre du Brexit Dominic Raab – et pas seulement lui – ils pensent que “c’est pire que de rester membre de l’UE”.

Le Brexit est enfin acté

Arlene Foster, chef du Parti unioniste d’Ulster (DUP), a déclaré que cet accord pour Brexit ” est une plus grande menace qu’un gouvernement dirigé par Jeremy Corbyn “, le dirigeant travailliste. Les dix députés du DUP sont nécessaires pour maintenir le gouvernement de May et l’ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson a décrit ce parti comme la quintessence du patriotisme britannique.

La mauvaise nouvelle pour Tusk est que s’il est maintenant certain que le Traité de retrait sera approuvé aujourd’hui en termes politiques par Theresa May et ses partenaires européens, il en sera probablement de même lors des débats parlementaires.

La lettre de Tusk précise, en effet, qu’après les Vingt-sept donner leur approbation à l’accord dans un sommet qui, comme on le voulait depuis le début, ne durera que quelques minutes, après cette réunion May entrera dans la salle “pour étudier les prochaines étapes à suivre”, dans un territoire inconnu à tous.

Tout le drame qui avait été vécu pendant quelques heures à Bruxelles sur la position espagnole concernant l’avenir de Gibraltar a explosé de l’autre côté de la Manche face à la preuve que ce qui sera béni demain au Conseil européen est quelque chose qui ne satisfait personne. Ni les partisans du Brexit le plus radical, ni ceux qui rêvent encore d’un miracle pour arrêter le divorce du continent. Et l’avenir de May devient plus noir que jamais.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *