L’Italie punit Facebook de 10 millions d’euros pour avoir vendu des données d’utilisateurs

Publié par Simon Taquet le décembre 11, 2018 | Maj le décembre 11, 2018

Le garant de la concurrence en Italie (AGCM) a indiqué qu’il a infligé deux amendes de 10 millions d’euros à Facebook pour avoir fourni les données de ses utilisateurs à des fins commerciales et sans les informer.

Facebook sévèrement punit en Italie

Dans un communiqué, l’Autorité de la concurrence et de la garantie du marché a fait état de la conclusion des enquêtes qui ont été ouvertes en avril 2018 contre Facebook Ireland et sa société-mère Facebook Inc. Il s’agit de la sanction la plus sévère imposée jusqu’à présent en Europe contre Facebook à la suite du scandale de Cambridge Analytica, où Facebook a cédé des données de millions d’utilisateurs à différentes sociétés sans leur consentement, alors qu’il avait été condamné jusqu’à présent à 500 amendes au Royaume-Uni.L’Autorité a constaté que Facebook (…) induit en erreur les utilisateurs qui s’inscrivent sur la plate-forme, sans les informer adéquatement et immédiatement, lors de l’activation de leur compte, qu’ils facturent, à des fins commerciales, les données fournies par eux et, plus généralement, à des fins rentables sous-jacentes à la fourniture du service de réseau social, ne mettant en évidence que le service gratuit”, lit la note.

Facebook a également été condamné à une amende pour “mise en œuvre d’une pratique agressive” avec laquelle “en l’absence d’un consentement exprès de celle-ci. Facebook réitère ensuite le mécanisme de présélection d’exclusion, en ce qui concerne les données qui sont partagées, au stade où l’utilisateur accède à son compte Facebook à chaque site Web et application tiers.”

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *