Le four à bois : allier modernité et cuisine authentique !

MaisonLe four à bois : allier modernité et cuisine authentique !

Appareil de cuisson multifonctions, le four à bois confère à vos repas un goût différent. Cette invention qui date de plusieurs siècles a su se réinventer pour devenir un accessoire à la fois moderne, pratique et authentique. Dans ce guide, découvrez les différentes gammes de fours à bois, leurs avantages et le processus à suivre pour l’installer chez vous.

Les différentes gammes de fours à bois et leurs avantages pour une cuisine unique

Les fours à bois se déclinent en différentes gammes destinées à des usages précis. Certaines entreprises se sont spécialisées dans la construction de fours à bois pour vous permettre de profiter de leurs nombreux avantages. Vous pouvez en fonction de vos besoins, commander l’équipement qui vous convient sur une plateforme en ligne. Par exemple, pour un côté à la fois moderne et authentique, consultez une large gamme de fours à bois sur lapierredantan.com afin de faire un choix personnalisé et adapté à votre projet d’aménagement de votre cuisine.

Les types de fours à bois

Selon le mode de cuisson, il existe en général deux types de fours à bois. Il s’agit du four à pain et du four à pizza à bois. Ce dernier permet de préparer des pizzas d’un goût différent de ce que vous pouvez obtenir avec d’autres appareils de cuisson. Il peut aussi être utilisé pour préparer des mets qui nécessitent un mode de cuisson rapide comme les grillades, le barbecue, etc.

Quant au four à pain, c’est l’équipement par excellence pour cuire différents types de pain, comme le pain classique, le pain de mie, le pain de campagne, le pain de seigle, etc. Il vous permet également de mijoter des gratins, des brioches, du poisson, de la viande et d’autres mets qui ont besoin d’un mode de cuisson lent (cuisson à porte fermée).

Avec un four à pain, vous pouvez réaliser les deux modes de cuisson. Par ses qualités de conservation de la chaleur, ce type de four facilite la préparation de mets en mode rapide ou lent. C’est l’appareil tout-en-un qui favorise la préparation des plats comme les pizzas ou encore les grillades.

Four à bois cuisine design

Le design extérieur du four à bois

En fonction de l’architecture extérieure du four, on distingue le four à bois nu et le four à bois habillé. Ce dernier peut être installé dans une cuisine ou à l’extérieur, dans le jardin. Ils sont dotés d’une couverture qui le protège contre les intempéries comme la pluie ou le gel. Vous pouvez profiter de votre appareil pour réaliser de croustillants repas à déguster sur la terrasse ou dans le jardin. En temps de fraîcheur, il imprime à votre espace extérieur une ambiance chaleureuse et conviviale. Les fours nus sont quant à eux le plus souvent installés dans un endroit à l’abri des intempéries (cuisine). Ils vous permettent de préparer, mais aussi de chauffer votre maison en temps de fraîcheur.

Le four à bois est constitué de trois parties principales dont le fonctionnement coordonné facilite la cuisson de vos différents repas. Ces parties sont la sole (en pierre, briques réfractaires ou céramique alimentaire), la voûte (en fonte ou en béton réfractaire) et la porte. Celles-ci garantissent au four une chauffe rapide, qui permet d’utiliser moins de bois pour chauffer votre équipement et de profiter d’une excellente inertie thermique. Le degré de chaleur reste élevé longtemps après que le feu soit éteint. Cela vous permet de cuire plusieurs plats sans relancer le feu.

Le processus pour installer un four à bois moderne chez soi

Après le choix de votre four à bois, vous pouvez passer à son installation. Il est possible de le poser vous-même à condition d’avoir les outils nécessaires à disposition. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel. Sachez que le montage se fait par étape. Vous devez respecter chacune d’elle et suivre les recommandations pour réussir l’installation. Voici les éléments que comporte un kit de four à bois :

  • Le soubassement (cela dépend de votre budget) ;
  • La voûte ;
  • La sole ;
  • Le support du four (un plateau) ;
  • Le conduit de fumée ;
  • L’isolation ;
  • Les éléments d’habillage (notamment pour les fours à installer à l’extérieur).

Après avoir vérifié que vous avez tous ces éléments, suivez les différentes étapes pour monter l’équipement.

Préparation du sol et montage du soubassement

Pour une pose parfaite, le sol qui accueille l’installation doit être bien stable et plat. Vérifiez l’état de la surface pour prévenir des affaissements de sol qui peuvent déséquilibrer le four. Pour plus de sécurité, vous pouvez réaliser une base en béton armé d’une douzaine de centimètres d’épaisseur pour vous assurer que la terre supportera le poids total de la construction. Installez ensuite le soubassement. Si votre kit ne comporte pas cet élément, vous devez alors le réaliser vous-même.

Pour construire le soubassement du four à bois, il faut prendre en compte la taille de l’utilisateur. Pour une utilisation ergonomique, élevez le support de l’installation à hauteur d’homme, soit entre 1 et 1,30 mètre. En ce qui concerne la largeur extérieure, faites en sorte qu’elle soit plus large (30 cm au minimum) que le plateau qui sert de base pour le four. Vous pouvez utiliser des parpaings (de dimensions adaptées à la taille de votre four), des pierres ou des blocs de béton cellulaire pour monter les parois du soubassement.

La pose du plateau

Après la construction du soubassement, vous pouvez à présent y poser le support du four à bois. Cette partie de l’installation est d’une importance capitale pour la rentabilité de votre four. Le plateau est l’élément qui garantit à votre appareil une parfaite inertie thermique. De plus, il concourt à la stabilité de l’ensemble de la construction.

Installez le plateau confortablement sur le soubassement. Mesurez l’ensemble (soubassement et plateau) et voyez si la hauteur est adaptée à la morphologie de celui qui veut utiliser le four à bois. La hauteur idéale est d’un mètre.

Four à bois en pierre cuisine modernité

L’installation de la sole et de la voûte du four

La sole est faite de carreaux en céramique alimentaire. Préparez un mélange de ciment et de sable et réalisez une chape. Sur cette couche, vous pouvez maintenant effectuer la pose des carreaux pour constituer la sole. Utilisez un niveau de maçon pour vous assurer que les blocs sont à la même hauteur. S’il y a des irrégularités, à l’aide d’un maillet vous pouvez faire des ajustements. Si vous négligez les différences de niveaux lors de la pose des carreaux, il sera compliqué d’utiliser la pelle qui vous servira à sortir vos pains ou pizzas du four.

Après avoir fini d’installer la sole, passez à la pose de la voûte tout en vous assurant que la maçonnerie a bien séché. À cette étape, faites appel à quelques amis pour vous faciliter la tâche. Il existe différents types de voûtes (monobloc ou en kit). Leur poids important ne rend pas facile leur manipulation par une seule personne. La voûte doit pouvoir reposer convenablement sur la sole si vous avez réussi la pose des carreaux.

Installation de l’habillage et réalisation de l’isolation

L’habillage consiste à poser de part et d’autre de la voûte un mur. Son arrière et son avant seront également encadrés par des façades. Entre le four, les deux murs et la façade arrière, aménagez un espace pour renforcer l’inertie thermique du four à bois.

Pour isoler votre four, procurez-vous de la laine de roche. Recouvrez le dôme d’une couche de 5 à 10 cm d’épaisseur faite avec cet isolant. Pour une parfaite isolation, n’ajoutez pas du sable. Pour finir, utilisez des billes d’argile ou des vermiculites pour recouvrir l’intérieur de l’habitacle.

Installation du toit et du système d’évacuation de fumée

Pour finaliser le montage de votre four à bois, il faut procéder à l’installation du conduit de fumée et du toit. Le premier vous permet de convoyer à l’endroit que vous souhaitez la fumée générée par le feu de bois. Quant au toit, il permet de garder l’ouvrage étanche. Il apporte par ailleurs une couche d’esthétique à la construction. Cette étape marque la fin de l’installation de votre four à bois. Maintenant, vous pouvez y mettre du bois, faire le feu et commencer à cuire vos meilleures recettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -