La pandémie qu’est le coronavirus est un mal qui a mis son temps avant d’arriver en Europe. Longtemps sous estimé par les français et les européens, il est pourtant apparu fin février/début mars 2020 n’ayant pas de frontière. Petit à petit, l’Italie suivie de la France, la Belgique et l’Espagne ont prononcé le confinement de leurs habitants. Une nécessité de réduire les rassemblements au maximum pour en arriver à une interdiction absolue de sortir de chez soi sans autorisation. Avec ces mesures, de nombreux événements ont été annulés, jusqu’à la compétition musicale de l’Eurovision.

Le concours de l’Eurovision 2020 devait se tenir à Rotterdam

Tout était prêt pour accueillir les artistes et le public au cours de la 65ème édition de la compétition musicale européenne qui devait se tenir à Rotterdam du 12 au 17 mai 2020. En effet cette année c’est la ville portuaire Rotterdam de la province néerlandaise de Hollande-Méridionale aux Pays Bas qui avait été sélectionnée pour accueillir l’Eurovision. Une ville entièrement reconstruite suite à la seconde guerre mondiale, aujourd’hui caractérisée par sa modernité et son audace.

Pour cette nouvelle édition, le thème du concours était “Open-up” un thème très généraliste qui invitait donc les participants à s’ouvrir au cours de la compétition et donc à révéler leur véritable personnalité. Un thème qui correspond au contexte actuel et aux personnalités de chacun parce que malgré le fait que nous soyons en 2020 et que les réseaux sociaux semblent nous aider à nous affirmer, nous avons pourtant toujours parfois autant de mal à accepter les esprits divergents. Il n’y a qu’à voir la polémique autour de Bilal Hassani, le candidat représentant la France en 2019 pour la compétition.

Nous avons recherché un thème et un slogan qui reflètent ce que les Pays-Bas représentent et auxquels les Néerlandais peuvent s’identifier; un pays ouvert sur le monde, où nous exprimons notre esprit, dans le respect les uns des autres.

Organisation de l’Eurovision 2020

La scène avait déjà été modélisée et imaginée suite à l’intervention de l’artiste Florian Wieder qui a imaginé une mise en scène simple et épurée, très linéaire qui symbolise le ciel et la terre. Cet artiste a été inspiré par la géographie linéaire des Pays Bas, un horizon pour ouvrir la porte sur le Monde de l’Eurovision. Un écran Led d’une largeur de 22 mètres avait également été intégré au paysage scénique comme une toile de fond moderne pour les artistes.

Pour ce qui est de la France c’est Tom Leeb, fils de l’humoriste Michel Leeb et de la journaliste Béatrice Malicet, qui devait représenter l’héxagone au cours de la compétition en interprétant sa chanson Mon Alliée (The Best In Me). A ce jour nous ne savons pas encore si l’artiste sera également notre représentant en 2021, les pourparlers sont actuellement en cours de négociation à ce sujet. Entre laisser une chance à un artiste de 2020 et 2021 ou bien conserver les qualifications de chaque pays, le choix est assez cornélien pour l’organisation qui doit en plus se mettre en accord avec chacun des pays participant. Un peu de patience, nous seront bientôt avisé des décisions à ce sujet.

Première annulation du concours depuis sa création

C’est donc désormais officiel, pour des raisons sanitaires et de prévention, la compétition est annulée. Les rassemblements sont ainsi de plus en plus interdits, évitant une grande proximité entre les artistes et les membres du public, et limitant ainsi les risques de contamination pour un virus qu’il devient de plus en plus compliqué de retenir.

La compétition fut créée quelques années après la seconde guerre mondiale notamment afin de montrer qu’une coopération et qu’une entente était possible entre les européens en se réunissant dans le milieu de la musique. Au fil des années, les participants furent de plus en plus nombreux montrant la beauté des valeurs du concours. A ce jour, l’Eurovision n’avait essuyé aucune annulation, seule une guerre (sanitaire cette fois-ci) semblait donc pouvoir justifier une annulation de cette compétition née également après un conflit européen ayant prit une dimension mondiale.

Cette décision fait suite aux différentes décisions prises par les gouvernements des candidats participants et des autorités néerlandaises, face à l’incertitude autour du COVID-19 en effet à ce jour, personne ne saurait dire quand le virus pourra être éradiqué ou comment, c’est donc avec prudence que l’organisation a fait ce choix. A priori l’organisation et le gouvernement des Pays Bas restent en relation pour l’organisation de cette édition en 2021, elle ne serait donc pas reportée cette année. Par ailleurs, organiser le concours plus tard dans l’année réduirait également le temps que le diffuseur gagnant aurait à se préparer pour la compétition de l’année suivante.

Les autorités ont également repoussé l’idée de poursuivre l’événement à huis clos, sans aucun public dans la salle notamment pour le bien des artistes, qui eux seraient confrontés à la promiscuité. Pour le bien-être de tous, la compétition ne peut donc pas se dérouler, même à huis clos.

Pour tous ceux qui avaient un billet, les remboursements ne sont pas encore effectifs mais cela ne saurait tarder. En effet, l’événement étant tout simplement annulé et non juste reporté à une date ultérieure, le remboursement devrait être automatique. De plus, si vous aviez prévu de faire le voyage en train ou en avion, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre fournisseur, si vous n’êtes pas remboursé, vous pourrez au moins bénéficier d’un avoir ou d’un bon à utiliser plus tard.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici