L’armée allemande prévoit de recruter des citoyens européens

Publié par Simon Taquet le décembre 28, 2018 | Maj le décembre 28, 2018

Face à la pénurie de candidats, l’armée allemande veut recruter des spécialistes d’autres Etats membres de l’Union européenne, a expliqué ce jeudi le chef d’état-major de la Bundeswehr.

La Bundeswehr

La Bundeswehr a besoin de personnel nous devons regarder dans toutes les directions en période de pénurie de travailleurs qualifiés, a déclaré Eberhard Zorn aux journalistes régionaux Funke Mediengruppe.

Selon Zorn, le recrutement de spécialistes européens étrangers, notamment des médecins ou des ingénieurs, est “une option que l’armée allemande envisage. La mesure impliquerait une modification de la loi allemande qui stipule qu’un soldat travaillant pour la Bundeswehr doit avoir la nationalité.

Cette idée est également soutenue par le commissaire parlementaire des forces armées allemandes, le social-démocrate Hans-Peter Bartels, selon lequel de nombreux soldats ont (déjà) des origines étrangères ou une double nationalité.

En outre, la Bundeswehr ne serait pas une exception, car nous avons depuis longtemps des citoyens européens qui travaillent dans la police allemande, a-t-il déclaré aux journalistes du Funke Mediengruppe. Selon ce groupe de médias, le gouvernement allemand a déjà interrogé ses alliés européens sur la question.

La République tchèque, la Suède, la Belgique et le Danemark ne seraient pas contre cette idée, mais la France aurait émis des réserves. La Bulgarie, la Roumanie, la Slovénie ou même la Grèce auraient, pour leur part, exprimé des doutes, craignant que leurs soldats potentiels ne soient attirés par un salaire plus élevé qu’en Allemagne.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *