Le théâtre anatomique de Padoue : le plus spectaculaire d’Europe

LifestyleLe théâtre anatomique de Padoue : le plus spectaculaire d'Europe

Le monde recèle de merveilles de tous genres. Dans les merveilles scientifiques, on peut évoquer le théâtre anatomique de Padoue. Prévu pour offrir aux étudiants en médecine des cadavres exposés à la vue tous afin de mieux comprendre l’anatomie humaine, il fut également pensé et construit pour accueillir foule de curieux en tous genres.

L’histoire du théâtre anatomique de Padoue

Le théâtre anatomique de Padoue a été construit au Palazzo Bo abritant le siège et le campus principal de l’université de Padoue qui existe depuis 1222, ce qui en fait une des plus anciennes universités au monde. Inauguré en 1584 par Girolamo Fabrici d’Acquapendente, le théâtre anatomique de Padoue a vraisemblablement été le premier théâtre permanent dédié à l’observation et l’analyse du corps. Auparavant, les universités utilisaient des théâtres temporaires qui étaient montés puis démontés selon les besoins.

Les théâtres anatomiques comme leur nom l’indique étaient des lieux dédiés à l’apprentissage de l’anatomie. Pour en revenir à celui de Padoue, il s’agissait d’un amphithéâtre circulaire en bois construit sur plusieurs étages, au centre duquel trônait une table de dissection où un cadavre était exposé afin de servir de support à la démonstration et aux explications d’un anatomiste. Cette place privilégiée permettait ainsi à tous les étudiants d’observer le corps pour mieux l’étudier.

Ces lieux étaient également ouverts à d’autres publics que les étudiants en médecine et anatomistes. En réalité, tous ceux qui souhaitaient assister à une démonstration le pouvaient moyennant de payer leur place, ce qui participa à faire des théâtres anatomiques des lieux de spectacle et de divertissement attirant les curieux. L’éclairage à la chandelle qui était de rigueur à l’époque participait également à une atmosphère digne des cabinets de curiosité.

Au XVIᵉ siècle, il a acquis une réputation formidable puisque c’est entre ses murs que pour la première fois la circulation sanguine a été enseignée.

Peut-on le visiter ?

Aujourd’hui, il est possible de visite le théâtre anatomique de Padoue dans le cadre d’une visite plus globale du Palazzo de Bo. Celle-ci se réserve néanmoins à l’avance et n’est disponible qu’en anglais ou italien par le biais d’un guide, l’audioguide n’étant pas proposé.

Elle permet de découvrir la chaire de Galilée qui a enseigné à l’université de Padoue, d’admirer de nombreuses maquettes et salles de cours décorées, ainsi que le fameux amphithéâtre de Padoue. Il est également possible de découvrir une petite cour intérieure où se côtoient les armoiries d’anciens étudiants et enseignants qui ont évolué dans ce lieu.

Concernant le théâtre en lui-même, le circuit imposé fait que les visiteurs se tiennent au milieu de l’amphithéâtre là où reposait précisément le corps étudié. Il est impossible de monter dans les niveaux supérieurs, le bois étant trop fragile. Il est également interdit de prendre des photos afin d’éviter de dégrader les lieux.

La ville de Padoue : ses trésors à découvrir

La ville de Padoue n’est située qu’à seulement vingt minutes en train de Venise, ce qui la rend facilement accessible dans le cadre d’un séjour à Venise ou sur la côte nord est de l’Italie. Si c’est une petite ville qui n’est pas très touristique, elle jouit cependant de véritables trésors et a acquit une certaine renommée notamment grâce au fait qu’elle accueille le Palazzo de Bo et le théâtre anatomique.

La ville de Padoue : ses trésors à découvrir
Source : shutterstock.com

Au-delà du théâtre anatomique, il est possible de retrouver à Padoue la Basilica di Sant’Antonio construite au XIIIᵉ siècle et ne comportant pas moins que huit dômes. Elle accueille également le tombeau de Saint-Antoine d’où le fait qu’elle porte son nom. Pour y rentrer, il est impératif de faire attention à sa tenue. Des vêtements trop découvrant ou courts peuvent être un motif de refus.

Paradoxalement, c’est dans cette petite ville que l’on retrouve la plus grande place d’Italie et d’Europe : le Patro Della Valle. Traversée par un canal, vous pourrez y faire une pause sur un de ses nombreux bancs et observer les statues d’illustres scientifiques, écrivains et philosophes qui la parsèment.

Si la Piazza dei Signori n’a rien de particulier en elle-même, elle accueille une somptueuse et imposante horloge astronomique qui a participé à la réputation de Padoue. Il est possible de s’asseoir à l’une des nombreuses terrasses qui parsèment la place pour admirer le monumental mécanisme de l’horloge. Peut-être observerez-vous qu’il manque le signe de la balance ? Cela serait dû à une vengeance du constructeur à l’encontre du commanditaire qui n’aurait pas honoré parfaitement les clauses du contrat.  Si vous y passez le soir, arrêtez-vous-y un instant pour admirer les éclairages de l’horloge. 

Jerome
Les thématiques Business, Finance et High Tech sont mes domaines de prédilection, mais je ne me cantonne pas qu’à ces sujets-là. Il m’arrive de rédiger des articles davantage voyage et loisirs.
- Advertisment -