L’amphithéâtre anatomique le plus spectaculaire d’Europe se trouve à Padoue.

Publié par Jerome le mars 10, 2019 | Maj le mars 10, 2019

En pensant aux premières leçons d’anatomie données dans les plus anciennes universités d’Europe, il est admirable que le théâtre anatomique de Padoue, dans le nord de l’Italie, ait été conservé. Cet espace a été créé en 1595 à l’intérieur du Palazzo del Bo, siège de l’Université, et reste miraculeusement dans une pièce sans lumière naturelle ni espaces ouverts.

L’amphithéâtre anatomique de Padoue

C’est le plus ancien théâtre anatomique permanent où les étudiants ont commencé à étudier le corps humain, qui correspondait normalement à celui d’hommes et de femmes délinquants ou mauvais vivants, grâce à une bulle papale qui permettait de disséquer les corps des étrangers exécutés à Padoue.

Dans la salle, un authentique amphithéâtre en bois en forme d’entonnoir avec des bancs étroits sur lesquels les élèves pouvaient s’asseoir, six niveaux de moins d’un mètre de haut ont été distribués, où environ 200 élèves et quelques autorités, dont celles du premier niveau, pouvaient suivre les pratiques de cette discipline. Ils ne pouvaient pas se tenir debout, ils n’avaient qu’un jeu de torches allumées pour eux parce qu’il n’y avait pas de lumière naturelle ou de fenêtres dans cette pièce et il est assuré que ces cours duraient parfois trois jours d’affilée avec leurs nuits correspondantes, ce qui provoquait une odeur nauséabonde.

Aujourd’hui, on accède à ce théâtre anatomique en petits groupes, car l’espace est petit, et les visiteurs sont encore étonnés de voir les dimensions de cette salle d’anatomie. Si les élèves s’évanouissaient, ils ne pouvaient pas tomber par terre, mais tous avaient une visibilité vers l’espace central inférieur, où l’enseignant était assis dans un fauteuil près d’une table où le corps était placé. La visite guidée du Palazzo Bo comprend, en plus du théâtre anatomique, une visite de certaines salles du bâtiment historique, comme l’Aula Magna Galileo Galileo Galilei ou la Sala dei Quaranta, mais chaque visite ne peut accueillir plus de 40 personnes. Les langues utilisées sont l’italien et l’anglais. Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30, le samedi de 9h30 à 12h30 et le dimanche et les jours fériés sont fermés. Billets : 7 euros (adultes) et 3 euros (enfants).

Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *