Les crises économiques successives que le monde a connu continuent d’avoir des répercussions sur les entreprises. Ainsi, des structures qui de loin ont l’air en plein essor annoncent finalement qu’elles déposent le compte. C’est le cas de la startup Anki qui a surpris plus d’un par la nouvelle de sa fermeture.

La startup Anki ferme

Voilà une surprise pour la plupart des observateurs des marchés financiers. Il faut dire que l’entreprise qui a vu le jour depuis 2012 se portait comme un charme. En effet, depuis le début de l’aventure la startup a fait appel aux investisseurs pour des levées de fonds dont le montant total est estimé à 200 millions de dollars.

Il est donc assez déroutant de comprendre que dans la foulée du 1er mai, la direction de la structure par son CEO annonce l’arrêt de ses activités. C’est une très mauvaise nouvelle car elle vient confirmer le licenciement des 200 employés de la startup Anki.

La raison principale avancée par Boris Solfman, le CEO de l’entreprise, est un problème au niveau d’un accord financier qui aurait mal tourné. En effet, la startup aurait eu un souci avec un important investisseur qui n’a pu se régler. Il faut donc comprendre que, Anki a perdu par cette occasion une grande source de financements.

Et pourtant, la structure s’est fait connaître par ses célèbres robots, le Cozmo et le Vector. Mais pour réussir dans le monde des affaires, il ne suffit pas d’être apprécié du grand public. Il est capital de rentabiliser cet amour des clients en vendant beaucoup.

Dans le même temps, il faut toujours trouver de nouveaux investisseurs pour pouvoir développer des idées innovantes pour dépasser la concurrence. C’est donc globalement un peu de tout ceci qui a manqué à Anki qui est obligé de fermer ses portes.

La fin du robot Cozmo et de Vector

La fermeture de la startup Anki entraine-t-elle également la fin du robot Cozmo et de Vector ? A cette étape, on ne peut pas répondre clairement à cette question. Car l’équipe dirigeante de la startup a affirmé qu’elle était en train de mettre tout en œuvre pour éviter une disparation de tout ce qu’elle a réalisé.

En fait, des pistes de solutions seraient entrain d’être étudiées pour que les robots Cozmo et Vector soient peut-être pris en charge par une autre firme de robotique. Ceci ne serait pas trop compliqué. Car il faut savoir que ces deux robots sont assez populaires.

Donc avec une bonne communication et une campagne publicitaire, il est possible de booster leurs ventes. Surtout, si on ajoute à Cozmo et Vector quelques innovations pour les rendre encore plus performants.

Il est important de préciser que Cozmo est très apprécié pour sa petite taille qui lui permet d’être passe-partout. De même, il est doté d’une intelligence hors du commun. Effectivement ce petit robot est capable d’enseigner du code informatique à un enfant.

De plus, depuis le lancement de la startup Anki, elle a vendu a près de 1,5 millions de robots. En ce qui concerne Vector, il a déjà subi des modifications et intègre désormais Alexa.

Au vu de tout ce qui a été dit, il y a de fortes chances que la vie des robots Vector et Cozmo ne s’arrête pas avec la fermeture d’Anki.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici