La première de The Batman aura lieu en juin 2021 sans Ben Affleck.

Publié par Jerome le janvier 31, 2019 | Maj le février 3, 2019

L’acteur fait ses adieux au DCEU en souhaitant bonne chance au réalisateur et à l’équipe de production. Warner Bros. a chargé pendant plusieurs années avec certaines des rumeurs les plus bruyantes et les plus dommageables dans tout Hollywood. L’un d’entre eux, celui qui faisait référence à la suite de l’Escadron 2 du suicide, a finalement été blanchi. Et le second, celui de la chauve-souris de Gotham, voit la lumière quelques heures plus tard d’après les déclarations de Matt Reeves. Et oui, comme on le soupçonne, Ben Affleck dit officiellement au revoir à Batman.

Selon Deadline, le nouveau film du héros sortira le 21 juin 2021 -suivant l’estimation du réalisateur pour l’été de la même année-, et sera interprété par un nouvel acteur. Ni Warner, ni Reeves, ni Reeves, ni des tiers, c’est Affleck lui-même qui a pris la responsabilité, et a annoncé son départ du DCEU par le biais de réseaux sociaux.

Excité pour #TheBatman à l’été 2021 et de voir la vision @MattReevesLA prendre vie. https://t.co/GNgyJroMIO

– Ben Affleck (@BenAffleck) 31 janvier 2019

Maintenant, la question qui reste à résoudre n’est pas mineure. Avec Reeves qui donne les derniers coups de pinceau au scénario, et un tournage qui débutera dans quelques mois, Warner commence une course contre la montre pour trouver un homme courageux qui ose tenir cette patate chaude. L’histoire, centrée sur le ton le plus noir et le plus détective de la bande dessinée, pourrait donner un indice : qui pourrait être le nouveau Batman ? Le jeu de pari commence.

“The Batman” – titre provisoire – sera axé sur un Bruce Wayne beaucoup plus jeune qu’on ne l’a vu jusqu’à présent, et aura plusieurs nouveaux méchants. Selon Deadline, l’histoire ne sera pas finalement basée sur la “première année”, mais sera configurée autour d’un voyage du héros qui évoluera et fera progresser le protecteur de Gotham. L’icône vétéran et fatigué du monde est à la poursuite d’un personnage inexpérimenté qui apprend au fil du temps.

Après des années d’attente et de nombreuses déceptions, la chauve-souris de Gotham commence enfin à voler, et ce, avec un sac à dos très lourd d’attentes. Batman renaîtra de ses cendres avec la version la plus proche de la bande dessinée jamais vue sur grand écran, Reeves saura-t-il effacer ces dernières années ?

Matt Reeves annonce l’été 2021 pour la première de The Batman

Le protecteur de Gotham viendra sur le grand écran pour symboliser le changement. “The Batman” est né dans l’étape pré-Hamada de Warner Bros, il est passé d’Affleck comme réalisateur et protagoniste, à ne pas l’avoir comme cinéaste, peut-être pas comme protagoniste non plus. Avec Matt Reeves à l’avant-plan, le projet est devenu une trilogie distincte du DCEU mourant, et ses prémisses ont dérivé vers le côté noir du personnage. Quand le héros reviendra-t-il au grand écran ?

Bien qu’il y ait eu des rumeurs allant jusqu’à une douzaine de dates différentes depuis 2014, il semble que le réalisateur ait le scénario à un stade assez avancé, et que le projet soit finalement en route pour les salles. Dans une récente interview pourTHR, Reeves a soutenu les bons sentiments des fans qui se vantent de leurs films.

“C’est une histoire de Batman d’un point de vue noir”, a-t-il révélé, renforçant ainsi les déclarations de l’été dernier. “J’espère que c’est une histoire passionnante, mais aussi émotionnelle. C’est l’inspecteur Batman le plus détective qu’on ait jamais vu dans un film. Des bandes dessinées avec une saga comme ça. C’est censé être le meilleur détective du monde, et ça n’a pas fait partie des films.” L’idée de Reeves est de planter une graine forte qui permettra au héros d’évoluer avec le temps.

“J’adorerais que, lorsque nous partons à la recherche de criminels et que nous essayons de résoudre un crime, le personnage puisse avoir un arc pour qu’il évolue et se transforme. Pour ce faire, il utilisera plusieurs antagonistes. “Nous aurons un répertoire de méchants”, a-t-il avoué. “Le casting va bientôt commencer. Nous commençons déjà à préparer notre plan de bataille.

Selon les dernières rumeurs, Warner devrait commencer à tourner cet été, et bien qu’il n’y ait pas de confirmation, Reeves semble pointer dans la même direction. “Je suis en train de finir une autre partie du scénario et après cela, nous commencerons à développer les arts conceptuels.

Le réalisateur a également assuré que le projet s’appelle actuellement “The Batman”, mais que le jour de sa première prendra un nom différent. Et il a également fait allusion à la question la plus importante de toutes : la date de sortie. “Nous ne l’avons pas encore mis”, a-t-il dit. “Je ne veux pas attraper mes doigts, mais nous pensons que nous serons probablement en 2021, à la fin du printemps ou déjà en été.

Après des années d’attente et de nombreuses déceptions, la chauve-souris de Gotham commence enfin à voler, et ce, avec un sac à dos très lourd d’attentes. Batman renaîtra de ses cendres avec la version la plus proche de la bande dessinée jamais vue sur grand écran, Reeves saura-t-il effacer ces dernières années ?

Hans Zimmer, compositeur de The Dark Knight, pense que la musique du film était trop forte.

La première fois que j’ai vu Le Chevalier noir, j’ai cru que j’avais un bouchon dans l’oreille. Dans certaines scènes, je n’entendais pas très bien ce qu’ils disaient. Apparemment, je ne suis pas le seul à le penser. Hans Zimmer, le compositeur de la bande sonore, le pense aussi, et l’a dit au réalisateur du film, Christopher Nolan.

Dans une interview accordée à Vanity Fair au sujet des moments les plus emblématiques de The Dark Knight, Zimmer a dit à Nolan que la musique était trop forte, à tel point qu’on ne pouvait pas entendre les dialogues. Le commentaire, cependant, n’a pas dérangé le réalisateur, qui est souvent critiqué pour le son de ses films.

Nolan] a dit : ” J’ai écrit le dialogue, et je peux faire ce que je veux “. J’avais raison, dit Zimmer. “Les gens se souviennent du dialogue. Il aurait pu faire 200 finales différentes sans avoir à faire quoi que ce soit de difficile, mais il a choisi de faire cette finale. C’est difficile de faire une fin satisfaisante si vous êtes si ambiguë. Une seconde de plus, une phrase ou une note différente, et ça aurait été un film différent.

Au final, The Dark Knight est un film étonnant, bien qu’on ne puisse pas l’entendre très bien parfois. Honnêtement, elle est si bonne, je ne m’en souviens pas. En outre, Nolan a un point : les gens se souviennent du dialogue. Mais ils se souviennent après avoir vu un film plus d’une fois.

Nolan a également raison sur un autre point : un administrateur peut faire ce qu’il veut.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *