La NASA date officiellement les premiers vols habités de SpaceX et de Boeing vers la Station spatiale internationale

Publié par emma le novembre 5, 2018 | Maj le novembre 5, 2018

Juin et août 2019. Ce sont les dates auxquelles nous participerons à deux jalons importants dans le domaine spatial. Le premier est le premier vol habité de la capsule Dragon de SpaceX. Deux mois plus tard, la capsule Starliner CST-100 de Boeing fera de même.

Cette nouvelle est importante parce qu’elle marque le début d’une nouvelle ère pour les voyages habités à destination de la Station spatiale internationale et des futurs laboratoires orbitaux comme celui que la NASA prévoit pour l’orbite de la Lune. Depuis que l’agence américaine a annulé le programme de la navette spatiale, la seule façon de mettre les gens en orbite est d’utiliser des capsules russes Soyouz. L’entrée de SpaceX et de Boeing dans ce service permettra de réduire les coûts et d’encourager les expéditions de ce type.

Les vols seront aller-retour. Les astronautes monteront à bord de l’ISS, passeront six semaines à la station, puis utiliseront les mêmes capsules pour retourner sur Terre. Phil McAlister, directeur du développement des vols spatiaux commerciaux à la NASA, explique qu’il n’y a pas encore de date exacte pour les deux essais, mais qu’ils seront donnés à mesure que le programme sera présenté. Cette vidéo montre à quoi ressemblera le SpaceX Dragon à l’intérieur.

Avant leur premier vol habité, le Dragon et le CST-100 effectueront un vol sans pilote vers la Station spatiale internationale pour vérifier que tous les systèmes fonctionnent correctement. Ce sera en janvier et mars 2019 respectivement. [via France24]

L'actualité des Médias

1 commentaires sur "La NASA date officiellement les premiers vols habités de SpaceX et de Boeing vers la Station spatiale internationale"
  1. muskator

    Juin 2019, soit 8 années entières après la date prévue initialement (2011, au lancement du programme COTS)… il était temps, on va pas appeler ça un calendrier respecté ! Venant de Elon Musk, rien d’étonnant cependant, on s’est habitué à force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *