La Chine cherche des noms pour sa première mission vers Mars

Publié par emma le novembre 10, 2018 | Maj le novembre 10, 2018

Mars est la grande cible de cette décennie pour de nombreuses organisations, y compris l’Agence spatiale chinoise qui a maintenant montré les noms qu’ils battent pour leur première mission sur la planète rouge. Rencontrez-les et choisissez votre préféré.

Mars, la Lune et les astéroïdes ont en commun d’être le nouveau monde des affaires et du pouvoir. De SpaceX avec ses plans de colonisation de Mars, des entreprises privées à la recherche d’une exploitation minière d’astéroïdes, à la Chine qui se lance dans une course spatiale à trois volets pour tenter d’orbiter sa propre station spatiale, d’avancer avec sa mission sur la Lune et enfin d’envoyer son premier robot sur Mars, une démonstration technologique et énergétique.

Dans une nouvelle étape vers l’objectif de mettre le premier robot chinois sur Mars, ils ont organisé un concours de noms pour la mission et publié les huit finalistes qui ont été élus en ligne par le public, ainsi qu’un jury spécial de l’Agence spatiale. Ces huit propositions ont été choisies parmi plus de 14 000 noms, qui à leur tour faisaient partie d’une demande en ligne où plus de 35 000 idées ont été reçues. Ce sont les huit noms finalistes qui restent dans l’histoire de l’exploration spatiale chinoise :

  • “Fenghuang” : Ave fénix en espagnol.
  • * “Tianwen” : Ce serait quelque chose comme “des questions pour le ciel”.
  • “Huoxing” : Littéralement comme on appelle la planète Mars en chinois.
  • *”Tenglong”
  • “Qilin” : Un autre monstre de la mythologie chinoise, cette fois un ongulé à cornes.
  • “Zhuque” : Un des quatre monstres mythologiques chinois, le Phénix Vermillon du sud.
  • “Zhuimeng” : signifie “chasseur de rêves” en espagnol.
  • “Fengxiang” : Quelque chose comme Flying Phoenix.

La décision finale sur le nom sera annoncée le 24 avril, en vue du lancement de la sonde et du robot dans l’espace en 2020, l’année même où le projet d’envoyer des humains sur la Lune devrait être bien avancé. Jusqu’à présent, on sait très peu de choses sur la version finale du robot qu’ils enverront sur Mars, à l’exception de quelques détails comme le fait qu’il aura six roues, qu’il obtiendra son énergie grâce à quatre panneaux solaires et qu’il pèsera environ 200 kg.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *