La Casa De Papel / Elite : Nairobi et Rebeca, une ressemblance troublante !

Netflix Elite La Casa De Papel / Elite : Nairobi et Rebeca, une ressemblance...

Deux séries. Deux actrices. Et pourtant, une ressemblance troublante les relie : un de leur personnage phare. Qui est Nairobi dans La Casa de Papel et qui est Rebeca dans Elite ? Quelles sont leurs véritables ressemblances ?

Nairobi, personnage phare de La Casa De Papel

Agata Jiménez, ou Nairobi de son nom de braqueuse, est l’un des personnages les plus appréciés dans La Casa de Papel. Son humour, sa répartie, sa courage et aussi sa sensibilité ont fait d’elle une icône de la série.

Et pourtant, son personnage n’était pas prévu dans le scénario ! Heureusement, le créateur Alex Pina a préféré ajouter une autre femme en plus de Tokyo pour apporter un peu de féminité au casting. Travaillant déjà avec elle sur une autre série espagnole, il a choisi Alba Flores pour incarner Nairobi en s’inspirant de l’actrice elle-même pour créer le personnage.

Cette jeune maman a dû élever son fils Axel seule après que son petit-ami l’ait quittée au moment de sa grossesse. Transportant de la drogue dans le doudou de son fils pour gagner de l’argent, elle se fait un jour arrêter par la police. Elle se retrouve en prison et perd la garde de son fils à ses 3 ans. Juste avant son odieux assassinat par Gandia, on apprenait que le Professeur avait accepté sa demande de lui faire un enfant.

Nairobi meurt dans la saison 4 et Manille (Belen Cuesta) intègre l’équipe aux côtés de Denver…

Rebeca, le personnage le plus badass de Élite

C’est dans la deuxième saison d’Élite que nous avons découvert le personnage de Rebeca. Nouvelle élève au lycée Las Encinas, son arrivée est remarquée. Venant d’une famille modeste, sa mère les en a sorties illégalement en gérant un trafic de drogues. Devenue riche, elle crée des liens avec Samuel et Nadia.

Elle va même apprendre à boxer à Samu pour qui bat son coeur. Malheureusement, cet amour n’est pas réciproque, le jeune homme lui préférant Carla. Quand la mère de Rebeca se fait arrêter, c’est la jeune ado qui reprendra les rênes du trafic.

C’est l’actrice espagnole Claudia Salas, 25 ans, qui campe le personnage de Rebeca, la badass du lycée. Elle avait l’avait décrite pour SensaCine :

Mon personnage a beaucoup de force, beaucoup d’énergie, beaucoup de caractère, c’est amusant et j’ai passé un bon moment en l’interprétant.”

Visiblement proche de Georgina Amoros (Cayetana), on a pu voir des photos des jeunes femmes sur Instagram. Ennemies dans la série, une sincère amitié semble être née entre les deux actrices dans la réalité.

View this post on Instagram

R&C .

A post shared by Claudia Salas (@claudiasalas_) on

Des ressemblances beaucoup trop flagrantes

Quand on a vu La Casa de Papel et Élite, on ne peut que remarquer les ressemblances très flagrantes qui existent entre Nairobi et Rebeca.

Physiquement, elles arborent le même regard perçant et déterminé, des cheveux longs et noirs, et leur style vestimentaire plutôt extravagant et voyant pourrait correspondre aux deux personnages à la fois.

Elles ont toutes les deux ce côté badass justement : une répartie cinglante, un humour noir, une envie de révolte. 

Du côté de leur famille, c’est tout aussi compliqué. Nous avons vu que Nairobi s’est retrouvée en prison suite à l’abandon de son conjoint qui l’a poussée à trafiquer de la drogue. Ce qui lui a fait perdre son fils. Rebeca quant à elle connaît aussi bien l’univers carcéral même si elle n’est jamais allée derrière les barreaux. Elle rend visite à sa mère quand cette dernière se retrouve condamnée pour trafic de weed.

Et enfin, elles partagent toutes les deux des peines de coeur similaires : l’amour qu’elles ressentent n’est pas réciproque. Nairobi pour Helsinki, qui n’est visiblement pas attiré par les femmes mais qui adore son amie. Rebeca pour Samu, qui lui n’a d’yeux que pour Carla.

Les ressemblances entre les deux femmes sont nombreuses et on comprend pourquoi leur personnage est tellement apprécié. Netflix a même publié une image comparative des deux femmes, et ce dernier est flagrant quand on connaît les personnages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -