L’étrange machine construite par un génie de l’informatique pour voler des centaines de clients de banque

Publié par Simon Taquet le décembre 19, 2018 | Maj le décembre 19, 2018

Agents, selon les médias locaux tels que The Daily Telegraph, découvert cet étrange appareil quand ils sont entrés chez le criminel. La machine, surnommée la “Social Engineering Bank’s Semi-automatic Telephone Machine, a permis à Muldowney Colston, 53 ans, surnommé King of Acid House, de modifier sa voix pour prétendre être un client des différentes banques. Le dispositif curieux, utilisé pour frauder des dizaines de personnes, a également reproduit des messages bancaires préenregistrés afin de tromper les victimes qui ont ensuite fait confiance à leur interlocuteur pour tenter d’obtenir des informations sensibles.

Le disque dur informatique contenant les détails du passeport

Les agents ont saisi un disque dur informatique contenant les détails du passeport, les documents d’identité, ainsi que 32 cartes de crédit et une feuille de calcul contenant les noms, adresses, e-mails et numéros de téléphone des clients bancaires. Muldowney Colston, qui se considère comme anarcocapitaliste, a plaidé coupable à 11 chefs d’accusation.

Muldowney-Colston a construit son appareil personnel à partir d’un synthétiseur de musique tout en prévoyant de commettre un cyber-vol dans une banque qui vaut 1,25 million de livres (1 394 556 euros). Ce n’est pas le premier crime commis par le criminel. En 2014, il a été libéré de prison après avoir passé cinq ans et demi à diriger un groupe de cybercriminels qui avaient installé un appareil de haute technologie dans une banque pour vider les comptes clients.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *