Kanye West a annoncé qu’il se présente à la présidence des Etats-Unis sur Twitter

Culture Kanye West a annoncé qu’il se présente à la présidence des Etats-Unis...

Le rappeur américain milliardaire Kanye West âgé de 43 ans a récemment annoncé sur le réseau social Twitter sa candidature à l’élection présidentielle américaine. Cette annonce à la fois surprenante et inattendue fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis.

Le rappeur Kanye West annonce qu’il se présentera pour les élections présidentielles américaines

Au lendemain de la fête nationale des États-Unis commémorant la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, le rappeur Kanye West a tweeté quelques mots pour annoncer sa candidature à la présidence des États-Unis « Nous devons maintenant accomplir la promesse de l’Amérique en faisant confiance à Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des États-Unis ! ».

Si cette annonce peut laisser dubitatif, c’est notamment parce que la candidature du mari de Kim Kardashian arrive hors délai. Si la question s’est posée de savoir si cette candidature n’était pas fantaisiste ou pour faire le buzz, Kanye West a accordé plusieurs interviews, notamment au magazine Forbes dans lequel il a réitéré son souhait de se déclarer candidat à la présidentielle des États-Unis.

Kanye West peut-il vraiment devenir président des Etats-Unis ?

Si son couple avec Kim Kardashian semble battre de l’aile notamment depuis le confinement pendant lequel le couple Kardashian-West aurait essuyé de nombreuses disputes, Kanye West est bien décidé à lancer sa carrière politique.

Si Donald Trump a jugé que sa candidature surprise était intéressante, de nombreux internautes ont réagi sur les réseaux sociaux à propos de l’état de santé mentale du rappeur. En effet, ce dernier souffre d’un trouble de la personnalité, la bipolarité. C’est ce qui a permis à certains internautes de penser que sa candidature pourrait avoir été annoncée sur un coup de tête, lié à sa bipolarité.

D’autres encore ont pointé du doigt le fait qu’une personne instable puisse se présenter à l’élection présidentielle.

Le rappeur américain quant à lui est confiant et a livré le mercredi 8 juillet lors d’une  interview téléphonique pour le magazine Forbes les grands axes de ce qui pourrait ressembler à son futur programme.

Kanye West ne soutien plus Donald Trump

Il a également profité de cette occasion pour déclarer qu’il ne soutenait plus le président actuel Donald Trump, lui qui avait pourtant été un de ses plus grands soutiens lors des élections présidentielles précédentes. Selon ses dires, il « enlève la casquette rouge avec cet entretien » en référence à la casquette rouge qu’il avait portée en 2018 dans le Bureau ovale avec le slogan « Make America Great Again ». Le rappeur a expliqué « avoir perdu confiance » en Donald Trump à cause de sa gestion des révoltes contre le racisme et les violences policières qui ont déferlé dans le pays depuis la mort de George Floyd.

Bien qu’il soit en désaccord sur ce point, le candidat à l’élection a pris le soin de rappeler quelques bons points concernant le président actuel : « Je ne dis pas que Trump est un obstacle sur mon chemin, il est peut-être un élément de mon chemin », « Trump est le premier président depuis longtemps à permettre à Dieu de continuer à participer au débat ». Le candidat semble ne pas vouloir se mettre à dos Trump. Une éventuelle rencontre entre les hommes apparaîtrait assez délirante si le rappeur américain s’élevait contre le président après avoir été l’un de ses fervents partisans…

D’après ses déclarations, Kanye West sera le nouveau candidat d’un parti indépendant « Birthday Party » (en français « le jour de naissance »). Lors de l’interview, il s’est présenté comme le candidat de Dieu en l’invoquant de nombreuses fois. Il a d’ailleurs indiqué au journaliste « Voyons si la nomination est pour 2020 ou pour 2024 – parce que c’est Dieu qui nomme le président. Si je gagne en 2020, alors j’aurai été désigné par Dieu. Si je l’emporte en 2024 alors j’aurai été nommé par Dieu ».

Le mari de Kim Kardashian a également mis en avant dans la présentation des grands axes de son plan le fait qu’il était contre les vaccins, l’avortement et la peine de mort. 

Si Kanye West a confirmé sa candidature aux élections présidentielles des États-Unis, il a précisé qu’il allait prendre une décision définitive d’ici 30 jours. Attendons donc de voir si le rappeur va véritablement poursuivre sa course à l’élection à la Maison Blanche…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici