Bien que Jinn soit la première série réalisée en arabe sous l’égide de Netflix, elle a du mal à se faire accepter à certains niveaux. Et pour cause, certaines scènes ou certains sujets abordés dans le tournage ne font pas l’unanimité en Jordanie, pays où le tournage a été effectué. Ainsi, malgré que la série soit de qualité exceptionnelle, il engendre des polémiques qui pourraient avoir raison de lui. Dans ces conditions, les amoureux de la chaine de streaming la plus suivie du monde auront-ils droit à la saison 2 de la série ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir !

Retour sur la saison 1 de la série Jinn

La série met en scène un groupe d’étudiant dont le quotidien bascula tragiquement suite à plusieurs évènements dramatiques vécus durant un voyage scolaire dans la ville antique de Pétra. Au cours de leur excursion à Pétra, ces étudiants ont inconsciemment libéré deux djinns surnaturels très mystiques. L’un d’entre eux est bon pendant que l’autre est mauvais. Le mauvais cherchera à détruire le bon, mais ce dernier en collaboration avec les étudiants fera feu de tout bois pour sauver le monde des mains de son adversaire.

Pour la réalisation de cette série, Netflix a misé sur de nouveaux talents jusque-là inconnus du monde de la cinématographie. Il s’agit entre autres de Hamzeh Okab, Salma Malhas, Zaid Zoubi, du sultan Alkhail, Aysha Shahaltough, Yasser Al Hadi, etc.

Un tollé difficile à gérer pour Netflix

En Jordanie, embrasser deux garçons à l’écran n’est pas tolérés, car c’est un pays assez conservateur. Le problème est survenu du fait que dans deux scènes différentes, l’un des personnages de la série « Mira » eut à embrasser un garçons. Une action qui continue de coûter cher à la promotion de la série, même si elle est acceptée dans d’autres régions du monde. Le Royal Film Commission et la Jordan Media Commission ont toutes deux déclarées n’avoir pas eu de contrôle sur la censure de la série.

Une mise en scène qui a suscité un véritable tsunami poussant plusieurs citoyens du pays à exprimer leur envie de voir la série Jinn censurée à travers des réseaux sociaux comme Twitter. Une polémique si vive que, Netflix Middle East, s’est vu obliger de publier une déclaration qui dénonce les intimidations en ligne et les menaces dont les acteurs de la série et son équipe  faisaient l’objet. Toutefois, il faut noter qu’auprès des internautes, c’est tout le contraire qui s’observe puisque ces derniers souhaitent vivement expérimenter la suite de cette série controversé.

La saison 2 verra-t-elle le jour ?

Il serait très difficile d’espérer un tel miracle si la situation n’est pas très vite clarifiée entre les protagonistes. Netflix devra donc s’entendre avec la Commission royale du Film de Jordanie afin d’éviter que les scènes ne soient censurées. Face à tout cela, la saison 2 de la série risquerait de ne pas voir le jour, car le géant du streaming ne risque pas de s’engager de sitôt dans une nouvelle aventure dans le Moyen-Orient.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici