iPhone est un “smartphone” de “pauvres” en Chine et Huawei, de “riches”.

Publié par Simon Taquet le novembre 28, 2018 | Maj le novembre 28, 2018

iPhone est l’une des signatures les plus désirées et convoitées par les utilisateurs. Bien qu’elle soit leader dans des pays comme les États-Unis, elle constitue dans d’autres pays une option de plus au sein de la vaste gamme des fabricants de téléphones mobiles. En fait, en Chine, elle est liée aux classes moyennes et inférieures.

Les Chinois vont abandonnées les Iphones ?

Selon une enquête de l’agence MobData et reprise par le South China Morning Post, la division des classes dans le géant asiatique quant au type de mobile utilisé est une réalité : l’iPhone d’Apple est pour les citoyens “pauvres” tandis que les “riches” préfèrent Huawei.

Traditionnellement, aux Etats-Unis, les gens avec de l’argent ont utilisé l’iPhone tandis qu’Android est relégué comme l’offre que les gens avec moins de pouvoir d’achat opter pour. Cependant, ce n’est plus le cas parce que le marché de la téléphonie mobile a tellement évolué qu’Apple, anciennement le “roi”, a maintenant une concurrence très vive, et les fabricants chinois ont tellement réduit l’écart avec ceux de Cupertino que presque aucune différence ne peut être vue entre un iPhone et les autres mobiles haut de gamme, que ce soit Samsung, Xiaomi ou Huawei. Ce scénario est fondamental pour comprendre les clés de l’étude MobData, qui garantit que les utilisateurs d’iPhone en Chine sont des utilisateurs ayant un niveau d’éducation inférieur, ont peu de connaissances de la technologie et ont peu de propriétés, par rapport aux utilisateurs de terminaux dont le système d’exploitation est Android, tels que Huawei ou Xiaomi.

La société basée à Shanghai, qui n’a pas fourni de données concrètes sur l’échantillon de l’étude, a également découvert que la plupart des utilisateurs d’iPhone sont des femmes célibataires âgées de 18 à 34 ans, qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires et gagnent moins de 3.000 yuans par mois (380 euros). Ce secteur fait partie d’un groupe appelé les “pauvres invisibles”, c’est-à-dire ceux qui ne semblent pas aussi pauvres que leur situation financière ne l’est réellement.

Par contre, les utilisateurs du téléphone du géant technologique Huawei sont des hommes mariés entre 25 et 34 ans, avec un diplôme et un revenu mensuel entre 5 000 et 20 000 yuan (634-2 500 euros). La recherche a également révélé qu’une grande proportion des utilisateurs de Huawei possèdent des planchers et des voitures, alors que les utilisateurs d’Apple ne le font pas.

diplômés de l’université et ceux qui gagnent plus de 20.000 yuans par mois opter pour Huawei et Xiaomi et plus de la moitié des utilisateurs de téléphone Oppo et Vivo gagner entre 3.000 et 10 000 yuans par mois (380-1 200 euros).

Part de marché

Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi sont les quatre grandes marques ayant le plus grand nombre de terminaux vendus dans le géant asiatique, selon le dernier rapport du cabinet d’analyse Counterpoint du troisième trimestre 2018. Ensemble, ils détiennent près de 80 % du marché, alors qu’Apple n’en détient que 9 %.

Huawei (qui inclut Honor) était le leader du marché en termes de volume des ventes et de croissance au troisième trimestre, avec 23 % du marché chinois. La clé de son succès est, selon Counterpoint, non seulement pour ses modèles “premium” mais aussi pour le milieu de gamme avec la croissance de la série Nova et la forte dynamique de vente de plusieurs modèles Honor (Honor 10, Honor 8X, Honor Play).

iPhones ventes ont diminué de 17% sur un an au troisième trimestre, mais ont augmenté de 14% séquentiellement en raison de la demande croissante pour les nouveaux téléphones lancés en septembre, iPhone XR, XS et XS Max. En fait, selon la firme d’analyse, l’iPhone XS Max, en particulier la variante couleur or, a été le modèle qui a le plus conquis les Chinois malgré le prix élevé. “Nous espérons que l’iPhone XR stimulera la demande des fanatiques de l’iPhone en Chine pour des mises à jour. On s’attend à ce que l’iPhone XR accapare une plus grande part du volume des ventes d’iPhone au quatrième trimestre, suivi de l’iPhone XS Max et de l’iPhone XS”, indique Counterpoint.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *