Instagram : le rappeur 6ix9ine a battu un record !

Culture People Instagram : le rappeur 6ix9ine a battu un record !

Le rappeur américain 6ix9ine a beaucoup fait parler de lui ces dernières années. Après avoir écopé d’une peine de prison, il a récemment été libéré en raison de la menace du Covid 19. Dès sa sortie, il fait un grand retour avec une vidéo qui bat tous les records. Découvrez ce qu’il y a à savoir sur ce jeune rappeur !

Qui est 6ix9ine ? Actualité, info : sortie de prison à cause du COVID-19

6ix9ine de son véritable nom Daniel Hernandez est né à New York. Sa mère est mexicaine et son père portoricain. Ce dernier se fait tuer alors que son fils n’a que 13 ans. Aujourd’hui âgé de 23 ans, 6ix9ine s’est tourné dès l’adolescence vers le trafic de drogue. Cette activité l’amène très vite à avoir de nombreux démêlés avec la justice. Parallèlement, il commence une carrière musicale et sort ses premiers sons en 2014.

Avec le temps, il change de style. Désormais, il arbore une chevelure arc-en-ciel et un recouvre dent très flashy. Aussi se fait-il inscrire des tatouages partout sur le corps notamment sur le visage. Il enchaîne les tubes à succès avec des millions de vues sur Instagram et sur les réseaux sociaux.

https://www.instagram.com/p/B_-X4l4nUPU/?utm_source=ig_web_copy_link

En parallèle, 6ix9ine se retrouve plus d’une fois devant la justice et il fait de la prison assez jeune. En 2015, il plaide coupable pour détournement de mineur. Il paie sa dette a la société et sort de prison. Trois ans plus tard, soit en 2018, il se fait kidnappé, battre et voler par des membres d’un gang. Suite à cela, il se fait arrêter pour 17 chefs d’accusation à savoir :

  • Trafic de drogue 
  • Vol à main armée 
  • Crime organisé 

6ix9ine passe un accord avec la police et écope de deux années de détention. Il devait donc être relâché en août. Cependant, exceptionnellement, en raison du coronavirus, il a été libéré plus tôt. En effet, le COVID-19 a fait de nombreuses victimes en prison et constitue une menace pour le jeune rappeur. 

Instagram : Le live qui a réuni jusqu’à 2 millions de personnes

Sorti de prison en 2020 en raison de la pandémie du COVID-19, 6ix9ine loin de faire profil bas, il sort une vidéo qui a pulvérisé les records. En effet, pour réduire sa peine de prison, 6ix9ine a accepté de collaborer avec la police fédérale. Ainsi, il dénonce de nombreux membres de son gang. Une fois libre, tout le monde croirait qu’il se terrerait. Mais, il fait tout le contraire et met en ligne le 8 mai son morceau « gooba ». Ce dernier le présente avec des filles à moitié dévêtues qui se trémoussent.

Ensuite, il fait une vidéo en live sur Instagram où il règle ses comptes avec ses anciens camarades de gang. 6ix9ine leur reproche son kidnapping, la menace faite à sa famille et son passage à tabas. Cela justifierait sa collaboration avec à le FBI. Il explique d’ailleurs la raison de sa dénonciation en ces termes :

« j’ai mouchardé, j’ai cafardé, mais à qui étais-je censé être loyal ? Je n’ai rien fait de mal ».

Cette vidéo bat tous les records avec plus de 2 millions d’audiences sur Instagram.

Le mouchard est-il en danger ?

Lorsque 6ix9ine fut appréhendé par la justice, il écopa de plusieurs années de prison pour plusieurs chefs d’accusation. Il est donc bien conscient qu’il pourrait finir sa vie en détention. Cependant, le rappeur américain est bien décidé à ne pas tomber tout seul. Il entreprend donc une négociation avec le FBI et accepte de dénoncer les membres de son gang en échange d’une réduction de peine. Il livre donc ses ex-collègues à la justice.

Dès l’ouverture de son procès, il donne deux noms à savoir celui de Anthony Ellison dit « Harv » et Aljermiah dit « Nuke ». Il affirme que Trippie Reed, qui n’est rien autre que l’artiste avec qui il entretient une rivalité, fait aussi partie du gang. Cela fait de lui un témoin coopérant. Ce statut lui permet de sortir très vite de prison, mais il est aussi synonyme de danger.

En effet, en dénonçant ses anciens partenaires, 6ix9ine et toute sa famille sont menacés de mort. C’est d’ailleurs ce que l’assistant du procureur des États-Unis lui avait expliqué en 2018 lors de sa déposition. Il lui a été également confié qu’il aurait sûrement besoin d’une protection de témoin à un moment ou à un autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -