Indonésie : plus de 1 500 morts dans la catastrophe

Publié par Jerome le octobre 5, 2018 | Maj le octobre 5, 2018

La période maximale de recherche et de sauvetage des victimes qui ont été laissées sous les décombres du tremblement de terre et du tsunami qui a frappé l’île de Celebes, en Indonésie, le 28 septembre, touche à sa fin.

Une grande catastrophe en Indonesie

Une semaine après le tremblement de terre dévastateur d’une magnitude de 7,5 en Indonésie sur l’île de Célèbes, qui a provoqué un fort tsunami et qui a fait à ce jour plus de 1 500 morts et environ 3 000 blessés, le délai fixé par les autorités pour retrouver des personnes en vie sous les décombres expire le 5 octobre.

A Palu, la ville la plus touchée par la catastrophe, les autorités locales ont signalé que le nombre officiel de personnes disparues s’élève actuellement à 113, mais les équipes de secours sur le terrain affirment que ce nombre peut dépasser 1 000.

Le Gouvernement et les ONG s’efforcent de maintenir un minimum d’assistance aux plus de 70 000 personnes déplacées, en particulier dans les zones qui sont détenues au secret depuis le plus longtemps. Outre la situation alarmante de morts, de blessés et de désastres dans les infrastructures, l’insécurité s’ajoute maintenant dans la plupart des zones les plus touchées. Le manque de nourriture, d’eau et d’autres fournitures de base a entraîné une série de pillages qui ont fait 92 détenus et l’armée locale a enlevé des soldats dans les magasins de la région.

L’aide internationale continue

L’aide internationale continue d’arriver en Indonésie ; le Royaume-Uni a envoyé une équipe de cinq travailleurs humanitaires, trois millions de livres sterling, soit 2,24 millions d’euros, en plus de fournitures de première nécessité.

“Suite à une demande du gouvernement indonésien, nous enverrons dans la région une équipe d’experts humanitaires qui utiliseront leur expérience en matière de réponse aux catastrophes pour coordonner les efforts sur le terrain “, a déclaré Penny Mordaunt, responsable du développement international dans un communiqué. La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a porté sa demande de financement à 19,28 millions d’euros, considérant que près de 160 000 personnes auront besoin de soins en Indonésie pendant 20 mois.

Parmi les nombreuses aides financières de différents pays du monde, le pape François s’est joint à la contribution économique en envoyant un don de 100 000 $ pour améliorer les soins de santé immédiats dont beaucoup ont besoin. “La somme sera distribuée pour aider les personnes et les territoires les plus touchés avec la collaboration de la nonciature apostolique (ambassade) (en Indonésie),” fait partie d’une déclaration publiée par le Vatican, qui a rendu compte de la donation.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *