“Il est elle” TF1 : la série a convaincu les téléspectateurs

Culture"Il est elle" TF1 : la série a convaincu les téléspectateurs

Lundi 1er Novembre, TF1 propose une série au message très fort à travers l’histoire de julien, une adolescente avec un mal être profond… Cette nouvelle série semble avoir bel et bien convaincu les téléspectateurs

Il est elle TF1 : L’audience explose

“La vie de Sabine et Cédric bascule le jour où leur fils, Julien, leur avoue sa certitude d’être une fille dans un corps de garçon. Alors que la puberté de Julien avance, il leur répète qu’il ne pourra pas supporter de voir son corps se transformer en quelque chose qui lui semble monstrueux. 

Sabine et Cédric sont confrontés à un dilemme insoluble : faire un saut dans l’inconnu en accompagnant leur enfant encore si jeune dans une transition vers le genre féminin ? Ou continuer d’essayer de lui faire accepter son corps tel qu’il est ? Le choix est d’autant plus complexe pour Sabine et Cédric qu’ils sont confrontés à des avis médicaux divergents, et qu’eux-mêmes commencent à se forger des convictions opposées…”

Le 1er Novembre, la diffusion de la série Il est elle fait réagir les internautes et semble les avoir convaincus ! Les commentaires sont très positifs et encourageants : ils saluent le choix de TF1 d’avoir choisi de diffuser un film sur la transidentité. 

Il est elle TF1 : une histoire faisant écho

L’actrice Andréa Furet interprète le rôle principal de la série Il est elle, qui raconte un le parcours d’une personne transgenre, une histoire faisant écho à la sienne. Cela semble bien marcher, en effet, la série a convaincu les téléspectateurs. 


L’histoire d’ Andrea Furet 

L’actrice Andréa Furet a 19 ans et assure la promotion de la nouvelle série diffusée le 1er Novembre sur TF1 : Il est elle. Dans celle-ci, elle interprète le rôle de “Juju”, qui annonce à ses parents être une fille, dans un corps de garçon.
Une histoire qui fait complètement écho à ce qu’a pu traverser la comédienne, elle-même transgenre.

Andrea Furet décide de faire son coming-out en Juin 2019. 

C’est au collège, lorsqu’elle reste davantage avec des garçons, que les questionnements arrivent.. 

Vers l’âge de 14-15 ans, Andrea tombe sur le mot “transidantité” : “Là, ça a été comme un déclic.Je voulais réfléchir. Je l’ai gardé pour moi pendant un an et demi”.
C’est en 2019 qu’elle décide de sauter le pas, et fait son coming-out. D’abord auprès de sa mère. À son père ensuite, qui lui affirme “l’avoir pressenti”. Elle termine l’annonce avec ses deux frères, puis ses amis sur instagram

Contrairement à la série Il est Elle, l’actrice affirme que “tous ont bien réagi”.

Un grand changement pour Andrea Furet

À 18 ans, Andrea Furet commence à prendre des hormones.

Petit à petit, son corps change : “On vit une puberté féminine. La poitrine et les anches se forment, les traits du visage s’affinent.

La jeune fille Andrea Furet prend la décision d’arrêter le lycée et commencer un enseignement à distance, et passer son bac littéraire en candidat libre. 

 “Je n’avais pas envie de faire cette transition et d’être vulnérable devant tout le monde.” 

Andrea Furet en phase avec elle même

Maintenant, Andrea Furet s’épanouit dans mon métier de comédienne. “J’ai toujours voulu être comédienne. ça m’est venu dès la petite enfance. Quand je jouais une pièce de théâtre à l’école, j’adorais que les gens me regardent et m’applaudissent, peut-être parce que je n’étais pas l’enfant le plus extraverti et le plus populaire”. 

Suite à sa transition, la jeune femme avait confirmé ne vouloir intepréter que des rôles féminins. Mais son agent à frappé fort en lui présentant cette série. Suite à cette proposition, elle n’a pas pu refuser. “Cette série véhicule un message de tolérance que j’avais envie de partager et de porter” 

“Je suis enfin perçue comme ce que je suis intérieurement.” 

Andrea Furet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -