Horreur en Italie : une douzaine d’hommes violent pendant des heures et tuent une jeune fille de 16 ans

Publié par Jerome le octobre 26, 2018 | Maj le octobre 26, 2018

Le corps de Désirée Mariottini, 16 ans, a été retrouvé dans un bâtiment abandonné du quartier historique de San Lorenzo à Rome. Desirée de Cisterna di Latina (à environ 50 km de la capitale italienne) elle avait été droguée et violée en groupe.

Un viol et un meurtre barbare

La police a révélé que Désirée avait été violée par plusieurs hommes depuis l’après-midi du jeudi 18 octobre. Elle a été droguée, inconsciente et abusée sexuellement par une douzaine de personnes. Elle est morte le 19, donc son épreuve a duré plus de 10 heures. Elle est morte asphyxiée, la bouche couverte d’une main pour ne pas crier.

On ne sait pas encore avec certitude pourquoi Desiree est entrée dans ce bâtiment, connu sous le nom de “Maison de la drogue”. L’avocat de la famille a dit que la veille de sa disparition, la jeune femme avait appelé sa grand-mère pour lui dire qu’elle était à Rome. Un ami a indiqué que la jeune femme avait vendu de la drogue en échange de son téléphone cellulaire et s’était rendue sur place pour le récupérer. Les deux premières personnes arrêtées pour ce crime sont deux hommes sénégalais, 26 et 42 ans, sans papiers. Le troisième est un Nigérian de 40 ans.

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a condamné les responsables de l’assassinat comme étant des “vers” et a déclaré que le crime ne resterait pas impuni. Salvini a été le fer de lance des mesures visant à éliminer la protection des migrants. Lorsque Salvini s’est rendu sur les lieux de l’assassinat de Mariottini, mercredi, près de la gare centrale de Termini, à Rome, il a reçu un accueil mitigé d’applaudissements et d’insultes. Il y a eu des cris de “chacal”, une insulte utilisée par ses critiques.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *