Hatice Cengiz, la petite amie de Khashoggi, apparaît dans les médias et exige que “tous les responsables” soient punis.

Publié par Jerome le octobre 27, 2018 | Maj le octobre 27, 2018

Lors d’une interview sur la chaîne turque Habertürk, la fiancée de Jamal Khashoggi, journaliste assassiné au consulat saoudien d’Istanbul, exige que “tous les responsables” soient punis.
“Je demande que tous les responsables de cette barbarie, du plus bas au plus haut niveau, soient punis et traduits en justice”, a déclaré Hatice Cengiz lors de sa première apparition dans les médias depuis le meurtre du journaliste saoudien le 26 octobre.

La femme Hatice Cengiz veut des réponses et des vrais coupables

Le 2 octobre, Khashoggi est entré au consulat saoudien pour obtenir la permission d’épouser sa petite amie Hatice Cengiz. En raison du retard de Khashoggi, c’est Cengiz qui a alerté les autorités turques. Elle a également déclaré qu’elle n’était pas autorisée à entrer au consulat pour accompagner son fiancé.

“J’ai commencé à trembler quand j’ai réalisé que quelque chose lui était arrivé “, a dit Cengiz, ajoutant que lorsqu’il a appelé le consulat pour l’avertir que Khashoggi n’était pas sorti, ils ont répondu qu’il n’y avait personne dedans. Inquiet, Cengiz a décidé d’appeler un ami du journaliste et conseiller du président turc Recep Tayyp Erdogan, Yasin Aktay, qui a alerté la police.

“Je n’avais jamais pensé à quelque chose comme ça avant”, conclut Cengiz. Plus de trois semaines après l’assassinat de Khashoggi, le corps du journaliste est toujours porté disparu. Entre-temps, Erdogan a annoncé que le procureur général saoudien se rendrait dimanche à Istanbul pour enquêter, après que Riyad ait admis que le meurtre était prémédité.

La presse turque attribue personnellement le meurtre au prince héritier Mohammed bin Salman, qui a nié toute implication dans cette affaire.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *