Guerre en Ukraine : quel impact sur le cours de l’or ?

Finance et ImmobilierGuerre en Ukraine : quel impact sur le cours de l'or ?

Démarrée depuis ce 24 février 2022, la guerre en Ukraine a fait de nombreux ravages, pas seulement sur le plan humanitaire, mais aussi sur l’économie mondiale. Entre hausse des prix de produits de première nécessité et pénurie dans certains cas, l’économie mondiale est en alerte. Parmi les produits les plus concernés, on retrouve le pétrole, le gaz ou encore l’or.

Le cours de l’or à l’ère de la guerre en Ukraine : que retenir ?

Tout simplement, le cours de l’or représente la valeur financière du métal sur les marchés financiers. D’une manière générale, le cours de l’or est fixé suivant l’offre et la demande sur le marché. Ce cours change constamment, sous l’influence de facteurs tels que la production, l’inflation, les taux d’intérêt ou encore les crises mondiales (comme les guerres).

Le marché de l’or n’est pas resté indifférent au conflit entre la Russie et l’Ukraine. Pendant que les actions en bourse chutent, l’or semble augmenter de façon significative. En effet, il a été enregistré une hausse considérable du cours du métal depuis le début de la guerre. L’once a quasiment franchi la barre des 2 000 dollars. Ce chiffre indique une hausse de plus de 17 % en euros en seulement un mois. Il convient de préciser qu’une pareille hausse n’a plus été observée depuis deux ans déjà, lors de la crise du Covid.

cours de l'or guerre Ukraine

À quoi est due cette flambée des prix ?

Le conflit russe ukrainien a donné lieu à une certaine panique dans les pays. Cela est dû principalement à l’incertitude quant à l’aboutissement du conflit. Les bourses en Europe ont subi de plein fouet les conséquences de cet évènement. De même, l’évolution du cours de l’or est souvent directement liée à celle du prix du pétrole. En effet, la hausse du prix des produits pétroliers entraine bien souvent une récession et une inflation importantes. On en veut pour preuve, les chocs pétroliers des années 70 à 80 au cours desquels le métal jaune avait connu une hausse considérable. Ainsi, depuis le début de la guerre en Ukraine, le baril de pétrole oscille entre les 100 et 140 dollars, un prix déjà bien élevé.

En raison de la place qu’occupe la Russie sur les marchés de l’or, son implication dans ce conflit a directement ébranlé les investisseurs, qui ont pris d’assaut le marché des valeurs refuge.

L’or comme valeur refuge

D’une manière générale, la guerre en Ukraine a considérablement émoussé l’ardeur des investisseurs dans plusieurs secteurs. Les investissements fiables sont privilégiés au détriment des autres plus risqués.

Il convient de préciser que l’or supporte assez bien les périodes de crise. Le métal a en effet, l’avantage de rester stable, même en temps d’inflation. Ce n’est pas pour rien qu’il est classé d’actif refuge et est très recherché lorsqu’il se présente un risque de difficultés géopolitiques. Acheter plus d’or en temps de crise permet donc de sécuriser votre épargne. De plus, c’est un investissement qui ne présente pas de risque de faillite.

En tant que telle, la demande en or est aujourd’hui plus forte et il serait difficile de ne pas investir dans l’or aujourd’hui. Plusieurs propriétaires l’ont compris de par le monde et se constituent aujourd’hui une réserve. Les autres puisent dans leurs avoirs et les revendent.

De plus, l’or est une valeur liquide qui permet de diversifier facilement et durablement son portefeuille. Vous pouvez aisément acheter de l’or en lingots ou en pièces, et le stocker pendant des années. En temps de crise, vous aurez tout le loisir de le sortir et le revendre plus cher.

D’une manière générale, si vous envisagez d’investir dans le métal jaune, vous devez retenir que son cours est influencé par de nombreux facteurs. Il peut donc subitement chuter. L’idéal est de vous faire conseiller par un spécialiste.

Or russe et guerre en Ukraine

Il est facile d’imaginer le rôle que joue la Russie dans cette évolution du cours de l’or. Le pays est tout de même le deuxième producteur mondial d’or. Ici principalement, ce sont les sanctions européennes et américaines à l’encontre de la Russie qui ont participé aux changements enregistrés. En effet, bien que le pays soit l’un des plus grands exportateurs de ce métal, l’or russe a été tout simplement exclu des places de marché. Avec des banques russes désormais hors des marchés financiers, les possibilités d’exportations sont hypothéquées, ce qui fragilise le pays. Il doit donc puiser dans ses réserves et s’en remettre à ses producteurs nationaux pour ne pas crouler sous le poids de ces sanctions, mais aussi pour continuer à se financer dans ce conflit.

De même, il a été noté une ruée de la population russe vers les marchés de l’or. Cette situation permet d’ailleurs de ralentir la dépréciation de la monnaie russe depuis le début de la guerre. Bien évidemment, cette ruée s’est étendue aux acteurs de l’or dans tous les pays.

fluctuations cours de l'or

Quelles prévisions pour le cours du métal jaune ?

Une légère baisse des cours de l’or a été enregistrée en mars, suite à l’évocation de l’éventualité d’une solution à cette guerre. Toutefois, si en raison du conflit, les prix continuent de grimper de la sorte, on court un risque de croissance économique encore plus faible et d’une inflation plus importante.

Comme mentionné précédemment, les investisseurs sont de plus en plus en quête de stabilité. On notera alors une demande plus forte du métal jaune autant par les particuliers que par les institutions financières.

Dans l’hypothèse donc que les évènements se poursuivent ainsi, il y a fort à parier que le cours de l’or augmentera encore. D’ailleurs, certaines institutions prévoient jusqu’à 2500 dollars le cours du métal dans quelques mois. Forte de son statut de valeur sûre, l’or restera une très bonne alternative aux investissements à risques.

Il est toutefois à espérer que le conflit en Ukraine atteigne très vite son épilogue afin que le métal jaune retrouve son cours normal. Ainsi, les investisseurs reprendront leurs habitudes et retourneront vers les actifs risqués et rentables.

Pascal
Grand fan de Netflix, j’écris énormément sur les séries et films de la plateforme, mais pas que ! Je m’intéresse également aux autres plateformes bien connues du grand public. J’essaie de partager avec vous toutes les informations sur les sorties des plateformes de streaming.