Google se prépare à dire adieu aux écrans tactiles en surveillant le mouvement de vos doigts par radar

Publié par Simon Taquet le janvier 12, 2019 | Maj le janvier 12, 2019

La Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis a accordé sa certification au Project Soli, une technologie brevetée par Google qui est basée sur un capteur pour dispositifs qui détecte le mouvement des doigts de l’utilisateur à travers un système radar, sans devoir toucher un écran.

Le projet Soli

La FCC, organisme chargé de délivrer aux entreprises les certificats officiels pour le développement des nouvelles technologies, a reconnu lundi dernier le système Google. Le projet Soli a été présenté pour la première fois en 2015, lors de la Google I/O Developers Conference, dans le but d’offrir une alternative aux écrans tactiles actuels grâce à un système de faisceau radar qui permet des contrôles sans toucher l’écran.

La FCC a permis à Google de continuer à développer ce système, qui utilise la bande de fréquences 57 à 64 GHz, supérieure à celle actuellement autorisée aux États-Unis, pour lequel une exception a été envisagée. Dans l’Union européenne, cette bande est incluse dans le spectre.

Selon Google

Selon Google, le capteur du projet Soli permet aux utilisateurs de diverses fonctions haptiques, de sorte qu’ils peuvent appuyer sur un bouton invisible par un geste avec leur index et leur pouce ou tourner une roue virtuelle en frottant leurs doigts entre eux.

Le projet Google fonctionne grâce à un nouveau type de capteur et permet de contrôler les appareils physiques virtuellement. Les applications pour lesquelles le système peut être utilisé comprennent les appareils portables, les téléphones et les ordinateurs, ainsi que les véhicules.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *